L'Italie va délivrer 83 000 permis de travail aux étrangers : Les métiers concernés

Drapeau italien

Chaque année, le gouvernement italien détermine le nombre d'étrangers pouvant travailler dans le pays. Pour l’année 2023, le gouvernement italien a annoncé la délivrance de près de 83 000 permis de travail au profit des ressortissants étrangers en dehors de l’Union européenne (UE). Parmi les bénéficiaires de ces permis figurent les ressortissants algériens.  

L’Italie, à l’instar de nombreux pays d’Europe, fait face à une pénurie de main-d’œuvre dans plusieurs secteurs d’activité. Dans le but de remédier à cette situation, le gouvernement italien a décidé de faire appel à la main-d’œuvre étrangère, en annonçant l’octroi de 82 705 permis de travail aux ressortissants résidents en dehors de l’UE, pour l’année 2023. Un chiffre en hausse par rapport à celui de l'année 20221.

Le décret régissant le recours à la main-d'œuvre étrangère a été publié jeudi 26 janvier au Journal officiel. Le décret en question établit un total de 82 705 permis de travail qui seront délivrés en 2023 aux travailleurs étrangers, saisonniers et non saisonniers, ainsi qu'aux travailleurs indépendants en dehors de l’Union européenne. Un quota de 44 000 permis de travail est réservé pour les métiers saisonniers à des travailleurs étrangers d’une trentaine de pays en dehors de l’Union européenne, dont les Algériens, les Tunisiens et les Marocains.

Italie : Voici les permis de travail qui concernent les ressortissants algériens

Le secteur de l’agriculture a bénéficié d’un quota de 22 000 permis de travail saisonniers pour les ressortissants étrangers, dont des Algériens. Des permis de travail de longue durée qui peuvent atteindre 3 ans sont également réservés pour les travailleurs étrangers dans les secteurs du tourisme, le bâtiment et le transport pour l’année 2023. Un quota de 24 105 permis de travail est réservé pour les ressortissants en dehors de l’UE, dont des Algériens. 6000 permis seront accordés pour les travailleurs originaires de pays tiers avec qui l’Italie a signé des accords de coopération en 2022, selon les termes du décret.

Les candidatures pour les permis de travail saisonniers en Italie peuvent être envoyées du 27 mars 2023 au 31 décembre 2023 et ce jusqu’à épuisement des quotas. La demande se fait uniquement en ligne, sur le site du ministère de l’Intérieur. Pour pouvoir la soumettre, vous devez disposer des identifiants d’accès SPID. Pour les permis de travail de longue durée, ce sont les employeurs qui doivent soumettre la demande, indique le même décret.


  1. L'Italie va délivrer près de 70 000 permis de travail pour les étrangers, dont des Algériens 

Retour en haut
Share via
Copy link