Grève en France : Risque de perturbation des vols vers l'Algérie

Un mouvement de grève s’annonce en France, mardi 31 janvier, à l’appel de plusieurs syndicats pour protester contre la réforme des retraites prévue par le gouvernement. Un mouvement qui devra toucher plusieurs secteurs d’activités, dont celui du transport aérien. En effet, certains syndicats, notamment les contrôleurs aériens, ont appelé à la mobilisation. Une mobilisation qui ne sera pas sans conséquences sur les compagnies aériennes desservant l’Algérie, dont certains vols risquent des perturbations.

Après le mouvement du 19 janvier dernier qui avait paralysé plusieurs secteurs d’activité, dont celui du transport aérien, la France sera à nouveau secouée ce mardi 31 janvier par une grève nationale. Selon les prévisions, le trafic aérien sera impacté par cette grève comme cela a été le cas lors du mouvement du 19 janvier. En effet, des préavis ont été déposés par les syndicats des contrôleurs aériens et du personnel navigant. Il ne faut pas non plus exclure des perturbations dans le trafic en fonction de la mobilisation du personnel des différentes compagnies aériennes.

La Direction générale de l'aviation civile française (DGAC) a d'ores et déjà annoncé des perturbations des vols à l’aéroport Paris-Orly, dès la soirée de ce lundi 30 janvier, en raison de la grève. « Du lundi 30 janvier dans la soirée jusqu’au mercredi 1er février à 6 h du matin, le trafic aérien sera perturbé au départ et à destination de l’aéroport Paris-Orly », lit-t-on dans un communiqué de la DGAC, publié dimanche 29 janvier sur son compte Twitter.

Voyage & Immigration France : Comment les enfants d'immigrés parviennent-ils à s'insérer dans la société ?

Un vol sur cinq annulé à l'aéroport de Paris-Orly, selon la DGAC

Comme cela a été le cas lors de la grève du 19 janvier, la DGAC a demandé également aux compagnies aériennes d'annuler préventivement un vol sur cinq à l'aéroport de Paris-Orly ce mardi 31 janvier. En parallèle, « la Direction générale de l'aviation civile a demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols de 20 % pour la journée du mardi 31 janvier 2023 sur l'aéroport de Paris-Orly », selon un communiqué transmis aux médias.

« En dépit de ces mesures préventives, des perturbations et des retards sont néanmoins à prévoir », a précisé la Direction générale de l'aviation civile française (DGAC). Ces annulations préventives « ne préjugent, en effet, pas de l’étendue des perturbations des mouvements d’avions, car les compagnies elles-mêmes pourraient être touchées par des arrêts de travail et doivent communiquer séparément leurs prévisions », explique la DGAC.

 Des vols entre la France et l'Algérie risquent des perturbations

De son côté, Paris Aéroport a annoncé que certains vols programmés mardi 31 janvier au départ et à destination de Paris seront retardés ou annulés. « Mouvement de grève national mardi 31 janvier : Retards et annulations de certains vols à Paris-Orly », a indiqué, dimanche 29 janvier, Paris Aéroport sur son compte Twitter. Paris Aéroport appelle les voyageurs dont les vols sont programmés pour mardi 31 janvier à contacter leurs compagnies aériennes afin de connaître l’actualité de leurs vols.

Les compagnies aériennes assurant des vols entre la France et l'Algérie ne sont pas encore prononcés sur un éventuel retard ou annulation de leurs vols. Lors de la grève du 19 janvier, la compagnie Air Algérie avait indiqué, dans un communiqué publié la veille,  que ses vols de et vers la France risquaient de connaitre des perturbations. Afin de minimiser l’impact de cette grève, la compagnie nationale avait élaboré un plan d'action. Ce dernier consistait en un regroupement des passagers dans des avions à grandes capacités pour assurer leur transport de et vers la France.

Voyage & Immigration Nationalité française : 40 % des Français ne réussiraient pas le test


Vous aimez cet article ? Partagez !