Ramadan 2023 en France : Le CTMF dévoile les dates

Dates, lampe et coran, dans le thème du ramadan

Quatrième pilier de l'Islam, le ramadan, mois du jeûne, se rapproche à grands pas. Ce serait dans quelques jours seulement. Les musulmans de France, eux, sont désormais fixés sur la date officielle du début du ramadan 2023.

Le Conseil théologique musulman de France (CTMF), dont les  prévisions sont basées sur des données scientifiques, a en effet annoncé, le jeudi 9 mars, les dates de début et de fin du ramadan 2023 dans l'Hexagone. La date de l'Aïd el-Fitr est donc également connue, vu que cette fête religieuse intervient au jour suivant le dernier jour de jeûne.

Quand débute le ramadan 2023 en France ?

« Compte tenu des données scientifiques les plus précises, en ce qui concerne le mois de ramadan, la conjonction (nouvelle lune) aura lieu […] mardi 21 mars 2023 à 17 h 23 GMT (18 h 23, heure de Paris) », écrit le CTMF dans son communiqué. Il est ainsi précisé, toujours selon l'instance religieuse, que les conditions nécessaires à la vision oculaire du nouveau croissant de ramadan dans le monde seront réunies le lendemain, mercredi 22 mars, à partir de 7 h 06 GMT (8 h 06, heure de Paris). En conséquence, le premier jour du ramadan correspondra, en France, au jeudi 23 mars 2023.

Quelle est la date de l'Aïd el-Fitr en France ?

Le CTMF, qui privilégie des calculs astronomiques pour déterminer le début et la fin des mois du calendrier hégirien, a également fait part de la date de l'Aïd el-Fitr (premier jour du mois de chawwal 1444), marquant la fin du mois du ramadan. Elle est fixée au vendredi 21 avril 2023. « Le mois du ramadan devrait donc durer 29 jours cette année », selon les données du CTMF.

Qui décide des dates du Ramadhan en France ?

Quelle que soit l'annonce, les musulmans de France devraient patienter un peu plus avant de connaître les dates exactes du début et la fin du jeûne dans l'Hexagone, car les instances chargées de fixer ces dates dans chaque pays se basent généralement sur l'observation de la lune.

Parfois, des divergences apparaissent entre les pays et engendrent des dates différentes pour le début du jeûne. En France, à titre illustratif,  c'est le Conseil français du culte musulman (CFCM) qui avait l'autorité d'annoncer le premier jour du ramadan et même le premier jour de l'Aïd el-Fitr qui fixe la fin du mois de jeûne.

Il se basait, pour ce faire, sur les calculs astronomiques qui lui permettaient de faire son annonce plusieurs semaines avant le jour J. Cependant, depuis 2021, une scission a touché la représentation du culte musulman en France et le CFCM active désormais sans quatre de ses ex-fédérations musulmanes ; notamment la Grande Mosquée de Paris (GMP) et la Fédération française des associations islamiques d'Afrique, des Comores et des Antilles (FFAIACA). Ces dernières annoncent elles-mêmes la date du début et de la fin du jeûne, en se basant sur la science et l'astronomie, mais ne contredisent jamais les instances qui s'appuient sur l'observation lunaire.

Les Fédérations musulmanes de France, regroupées autour de La Grande Mosquée de Paris (GMP), se sont d'ailleurs prononcées lors d'une réunion tenue le 25 février dernier sur la date du début du ramadan 2023, en se basant sur des calculs astronomiques.

Selon un communiqué publié par la Grande mosquée de Paris, il a été précisé que le jeudi 23 mars 2023 serait le premier jour du mois de ramadan. La date devra être officialisée par la Grande Mosquée de Paris le mardi 21 mars 2023 à l'occasion de la nuit du doute.

Retour en haut
Share via
Copy link