Non, Houssem Aouar ne regrette pas d'avoir choisi l'équipe de France

Les propos du nouvel international algérien Houssem Aouar sur son choix antérieur de sélection semblent avoir fait tilt en France. Au lendemain de sa déclaration à la chaîne YouTube de la Fédération algérienne de football (FAF), affirmant avoir ressenti un regret quand il a choisi l'équipe de France, il a été sifflé par les supporters de son club, l'Olympique lyonnais, qui ont également chanté la Marseillaise en guise de protestation.

« Pour être honnête, après avoir fait mon choix de rejoindre l’équipe de France, j’ai ressenti tout simplement un regret. Et puis, j’ai senti pour ma part que je n’avais pas fait le choix qui me convenait. Mais voilà, encore une fois, je ne me voyais pas faire le premier pas parce que ça allait me faire passer pour quelqu’un d’opportuniste », a, en effet, affirmé Houssem Aouar lors de son entretien avec FAF.TV, ces propos avaient déclenché des hostilités à l'égard du joueur.

Houssem Aouar s'explique sur TF1

Mais voilà, l'émission Téléfoot de TF1 a tendu le micro à Aouar pour parler notamment de son nouveau choix de sélection. Bien entendu, le regret exprimé lors de son annonce ne pouvait pas passer inaperçu et le journaliste de Téléfoot ne pouvait interroger Houssem Aouar sans aller en profondeur de ce mot « lâché » qui a fait mal dans l'Hexagone.

Sports Un exode des internationaux algériens vers l'Arabie saoudite cet été ?

« Vous affirmez avoir regretté d'avoir porté le maillot bleu. Est-ce que c'est vrai », questionne le journaliste. La réponse du milieu de terrain de l'Olympique lyonnais sera négative et sans aucune hésitation. Pour lui, son propos a été mal compris ou mal interprété, avant de donner des précisions qui clarifient la différence entre ce qu'il voulait dire et ce qu'il a dit. Car, il faut dire que son propos à FAF.TV était clairement susceptible d'être mal compris.

« J'ai regretté de ne pas avoir choisi l'Algérie plus tôt »

« Pas du tout, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire en tout cas. Cela a été mal repris et mal compris peut-être. Ce que j'ai dit c'est que j'avais eu le regret de ne pas avoir choisi l'Algérie plus tôt. Ce n'est pas un choix contre la France. Pas du tout, loin de là », a rétorqué le joueur franco-algérien, qui a été convoqué en équipe de France une seule fois en 2020 à l'occasion d'un match amical contre l'Ukraine.

Il expliquera même pourquoi il n'a aucune raison de s'exprimer contre la France ou l'équipe de France. « En fait, j'ai été formé ici, je suis Français aussi. J'ai beaucoup appris ici avec la formation française. J'ai côtoyé de grands joueurs, de très bons éducateurs. On est dans le football, c'est comme ça, on aime tout ce qui est racoleur et c'est tout simplement dommage », a ajouté Houssem Aouar qui égratigne un peu certains médias qui ont eu des titres racoleurs après son annonce de changement de nationalité sportive.


Vous aimez cet article ? Partagez !