Maroc : Un homme de théâtre s'immole par le feu devant le ministère de la Culture

Drapeau marocain

Les artistes se consument telles des bougies pour éclairer leurs concitoyens. Cet adage a été appliqué à la lettre par un dramaturge au Maroc. La vie de ce dramaturge a viré au drame. L'homme s’est immolé par le feu, le 27 mars, devant le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, département de la culture à Rabat.

Les médias marocains qui ont rapporté cette information indiquent que l’individu s’est mis le feu après s’être versé un liquide inflammable sur le corps. Cependant, l'intervention rapide des passants, qui lui ont porté secours et ont éteint les flammes, a pu lui sauver la vie. L’homme est resté gisant sur le sol en attendant l'arrivée des secours. Ce n'est qu'une trentaine de minutes plus tard qu’une ambulance est arrivée pour le conduire à l'hôpital.

Le ministère de la Culture n'a pas tardé à réagir. Pour se dédouaner de cet incident, le ministère a affirmé que l’homme fait partie du personnel retraité du Théâtre national Mohammed V. tout en exprimant sa solidarité avec l’individu et ses proches, le département a affirmé avoir déjà accepté les propositions d’achat de deux spectacles proposés par le retraité, en 2022 puis un en 2023 et qui ont été programmés dans les villes de Salé et de Mechraâ Belksiri. Le communiqué du ministère ajoute également que l’homme touche l’ensemble de ses indemnités de retraite et les raisons de son immolation ne sont pas encore connues.

Les dernières affirmations du ministère restent tout de même peu crédibles. En effet, cet homme de théâtre avait déjà protesté devant ce même ministère il y a quelques jours de cela. Il a notamment dénoncé son exclusion du secteur artistique depuis sa mise à la retraite d'une manière obligatoire. Concernant cette même retraite, le dramaturge avait affirmé qu'il n'a pas eu de promotion pour des raisons administratives et que sa retraite ne peut subvenir à ses besoins les plus élémentaires. Ce drame relance le débat sur la situation des artistes et la gestion administrative de leurs carrières.

Retour en haut
Partager via
Copier le lien