Algérie : Ouverture imminente des bureaux de change

Annoncée et repoussée à plusieurs reprises, l’ouverture des bureaux de change, dont les conditions d’exercice ont pourtant été fixées par la loi depuis 2016, se précise. Ces dernières semaines, plusieurs responsables ont annoncé l'ouverture imminente de ces bureaux. Le dernier en date n'est autre que le ministre des Finances.

En effet, lors d'une séance plénière à l'Assemblée populaire nationale (APN) le 4 avril, Laziz Faid s'est exprimé sur ce sujet. En réponse à des députés qui se sont interrogés sur le dossier des bureaux de change, le ministre des Finances a affirmé que ces bureaux devront rentrer en service dès que la loi sur la monnaie et le crédit entrera en vigueur. Laziz Faid a indiqué, devant les députés lors des débats sur la loi bancaire et monétaire que la Banque d’Algérie s’affaire actuellement à mettre en place les textes réglementaires relatifs à leur création et au fonctionnement de ces bureaux de change.

En ce qui concerne les endroits où seront installés ces bureaux, le ministre révèle qu'ils devront être ouverts dans différents points stratégiques tels que les aéroports, les ports, les zones touristiques, entre autres. Ces points de change officiels de la devise seront opérationnels à travers les différentes villes et wilayas du pays, a encore précisé le ministre, en soulignant que la marge bénéficiaire de ces bureaux sera révisée.

Économie Réserves d'or et production aurifère en Algérie : Tout ce qu'il faut savoir

Le ministre confirme ainsi les déclarations du gouverneur de la Banque d'Algérie à la fin du mois de février de l'année en cours. « Les bureaux de change seront opérationnels en 2023. Des avantages seront adoptés pour attirer les liquidités échangées sur le marché informel », avait, en effet, affirmé Salah Eddine Taleb. Plus explicite, le même responsable a fait savoir que ces bureaux de change seront ouverts à travers tout le territoire national. Ces bureaux vont ainsi atténuer la main mise des marchés parallèles de la devise en Algérie sur le marché de change.


Vous aimez cet article ? Partagez !