En roue libre, Samir Nasri se lâche sur Didier Deschamps

Ancien international français Samir Nasri a été invité dans l’émission Zack en roue libre, animée par le YouTuber et streameur Zack Nani. Au cours de l'émission, Nasri est revenu sur des moments forts de sa carrière de footballeur, notamment sur le fait qu'il n'ait pas été sélectionné pour la Coupe du monde de 2014, critiquant à l'occasion le choix de Didier Deschamps.

Samir Nasri a ainsi rapporté qu'il avait été énormément déçu par Deschamps, car il n'avait pas été sélectionné avec l'équipe de France pour la Coupe du monde 2014 au Brésil. L'ancien Citizen se justifie en rappelant que sa saison avec Manchester City avant le mondial montrait qu'il était en très bonne forme et qu'il aurait pu être un atout non négligeable.

Il m'a n* mon rêve : Nasri s'attaque à Deschamps

« Après 2014, la vérité, c'est que [Deschamps] m'a [brisé] mon rêve. Mon truc, c’était de jouer une Coupe du monde au Brésil. En plus, le pays du foot ! J’avais fait une saison de fou furieux, je me disais que j’allais aller au Brésil et que j’allais plier la Coupe du monde », explique le Franco-Algérien, qui estime qu'il méritait d'être appelé en équipe de France et qu'il aurait pu aider l'équipe à remporter la Coupe du monde au Brésil.

Sports CAN 2027 : La CAF fait les yeux doux à l'Algérie

« J’y ai quand même cru. On venait d’être champion avec City, j’avais marqué en finale. Je me disais : "Il va me prendre". C’est la Coupe du monde, un Graal, le summum. Je voulais la jouer. Quand tu vois les joueurs qui y vont, là, j’ai pété les plombs. Quand j’ai vu les mecs qui y sont allés à ma place, je me suis dit : lui, [Deschamps] se fout vraiment de ma gueule », ajoute un Nasri en colère.

Nasri raconte aussi que c'est après le match barrage en Ukraine, le 19 novembre 2013, que sa carrière avec l'équipe de France a commencé à battre de l'aile. Le joueur, qui a d'ailleurs dévoilé quelques détails « croustillants » sur sa carrière et sa relation avec l'équipe de France de football, a également abordé d'autres sujets, comme ses relations avec Noël Le Graët, l'ancien président de la FFF, ou encore les choix tactiques du coach de Manchester City Pep Guardiola lors des quarts de finale de la Ligue des champions.

Cependant, c'est la critique de Didier Deschamps qui fait le plus de bruit. Nasri n'a pas hésité à remettre en cause les choix de Deschamps en tant que sélectionneur. Ci-dessous, retrouvez l'intégralité de l'émission En roue libre avec Samir Nasri :

Sports Rencontre cruciale entre Mahrez et Petkovic sur fond de tensions


Vous aimez cet article ? Partagez !