Les Mhadjeb algériennes dans le top 50 mondial des plats végétariens

La cuisine algérienne sort de plus en plus de l'anonymat. En effet, grâce aux réseaux sociaux, cette cuisine siccité un intérêt grandissant dans le monde. Riche, conviviale et colorée, comme toutes les cuisines méditerranéennes, la cuisine algérienne renoue avec son statut d'art culinaire qui se transmet de génération en génération. 

En effet, au niveau mondial, hormis le couscous qui n'a plus à démontrer sa renommée, d'autres plats commencent à faire leur bout de chemin. Les Mhadjeb, un plat traditionnel algérien fait ainsi partie des plats en phase d'être connus. Selon le site spécialisé TasteAtlas, ce plat a été récemment inclus dans le top 50 mondial des plats végétariens. Ce délicieux plat s'est, en effet, hissé à la 38e position dans le classement des plats végétariens.

Ces crêpes algériennes farcies sont décrites par ce site spécialisé comme un pain plat épais et feuilleté, similaire à une crêpe, fait de semoule et fourré d’une combinaison de tomates et d’oignons caramélisés. Elles font donc leur entrée des mets les plus célèbres et emblématiques à travers le monde, qu’ils soient sucrés ou salés.

Société Les chiffres sur les mariages, divorces, natalité et espérance de vie en Algérie (ONS)

La première place de ce classement revient à la célèbre recette iranienne le Zeytoon paravardeh. Ce plat est composé d’olives vertes, d’ail, de noix, de menthe, de Grenade et de mélasse de grenade et d’angélique. Le célèbre Guacamole, qui veut dire « sauce à l'avocat », une préparation culinaire d’origine mexicaine à base d’avocats arrive à la deuxième place. Elle est suivie en troisième position par la Muhammara, une sauce épicée à base de piment, originaire d’Alep, en Syrie.

La cuisine algérienne est donc mise à l'honneur grâce aux Mhadjeb. Cependant, étant donné que le tourisme en Algérie n'est pas très développé, d'autres recettes intéressantes restent encore méconnues.


Vous aimez cet article ? Partagez !