Crise Algérie-Espagne : Les pertes colossales des entreprises espagnoles

La crise diplomatique entre l'Algérie et l'Espagne a eu un très grand impact sur les entreprises espagnoles. Ces entreprises qui ont investi le marché algérien ont, en effet, perdu des sommes colossales en raison du gel des transactions commerciales entre les deux pays. Selon, le journal The Objective, ces entreprises ont perdu 1 milliard 200 millions d'euros en 9 mois de gel de leurs exportations vers l'Algérie. 

Ainsi, le changement de position du gouvernement de Pedro Sanchez par rapport à la question du Sahara occidental a eu de lourdes conséquences sur les entreprises espagnoles. Ces dernières, qui ne cessent de tirer la sonnette d'alarme, s'avèrent être les premières victimes du virage espagnol. Le journal qui a filtré les données économiques indiquent qu'au cours des neuf mois qui se sont écoulés depuis la décision de l'Algérie de geler le traité d'amitié entre les deux pays, le déficit commercial de l'Espagne avec l'Algérie a augmenté de 2 milliards 187 millions d'euros, soit 71 % de plus qu'à la même période de l'année précédente.

Le déficit espagnol s'explique par la chute des exportations des entreprises espagnoles. Ces exportations ont chuté de 86,6 % entre juin 2022 et février 2023, indique The Objective, qui révèle également que les importations espagnoles ont augmenté de 20,7 % sur cette même période. Une augmentation due au nouveau prix du gaz appliqué par l'Algérie. Ainsi, ce déficit a atteint un niveau record entre ces deux pays.

Économie Ministre des Finances : L'Algérie deviendra un pays émergent dans 3 ans à cette condition

Les petites et moyennes entreprises espagnoles suffoquent

En détail, les exportations espagnoles vers l'Algérie ont reculé à 192,9 millions d'euros, contre 1 milliard 441,4 millions d'euros entre juin 2021 et février 2022. Traduit concrètement, les exportations des entreprises espagnoles ont reculé de 1 milliard 248 millions. Un défit qui met de nombreuses entreprises dans des situations difficiles. C'est pour ces raisons que les petites et moyennes entreprises espagnoles, dont les activités dépendent du commerce avec l'Algérie, ne cessent de se plaindre auprès des autorités.

Les données de The Objective confirment les chiffres donnés par le secrétaire d'État au Commerce. Des chiffres alarmants sur les exportations espagnoles vers l'Algérie. Il faut dire que face à cette situation, de nombreuses entreprises espagnoles cherchent d'autres débouchés. Pour remplacer le marché algérien, elles prospectent sur d'autres marchés internationaux. Cependant, selon le directeur du Groupement espagnol d'entreprises exportatrices, Salvador Serrano, le contexte est si difficile que certaines n'y parviennent pas et finissent par fermer.

Cet opérateur économique regrette également le manque de soutien institutionnel de la part des administrations, qui ne prennent pas en considération l'impact de la crise entre l'Algérie et l'Espagne. Les entreprises touchées par cette crise interpellent le gouvernement espagnol pour trouver une solution rapide à la crise avec l'Algérie, en faisant signaler qu'actuellement les entreprises exportatrices n'ont pas la capacité de réagir.


Vous aimez cet article ? Partagez !