L'Algérie otage de l'imminent défaut de paiement américain ?

L'économie américaine traverse une période difficile, marquée par la menace imminente d'un défaut de paiement. Cette crise constitue un défi majeur pour les États-Unis. À partir du 1er juin prochain, le Trésor pourrait être incapable d'honorer toutes les obligations du gouvernement américain. Cette situation complexe est exacerbée par les divergences entre les démocrates et les républicains au Congrès.

Ces deux partis ne sont toujours pas arrivés à s’entendre pour dépasser cette crise. Les négociations butent sur le relèvement ou la suspension de la limite de la dette qui a atteint dès la mi-janvier le plafond de 31'400 milliards de dollars. Cette situation est alarmante pour l'économie mondiale. En effet, plus concrètement, lorsqu'un État entre en « défaut de paiement », il n'est plus en mesure de payer ses dettes et ne peut plus emprunter. Les États-Unis seraient donc dans l'incapacité de payer les salaires de leurs fonctionnaires, de verser des prestations sociales ou de rembourser leurs créanciers (investisseurs, banques ou institutions).

Cette situation impactera l'économie mondiale et engendrera inéluctablement la dépréciation du dollar étasunien (USD). Une dépréciation qui pourrait ébranler la confiance dans cette devise. Les experts expliquent que « les bons du Trésor américain sont détenus par de nombreux investisseurs du monde entier, car il s'agissait d'un placement sûr jusqu'à présent ». Cependant, ce changement peut ruiner cette confiance et faire couler toute une économie étant donné que les bons du Trésor américain sont à la base de l'ensemble de l'architecture économique mondiale.

Économie Ministre des Finances : L'Algérie deviendra un pays émergent dans 3 ans à cette condition

L'économiste Michel Santi explique à ce sujet que ces bons servent de référence à de nombreuses transactions financières dans le monde, qu'ils s'agisse de prêts ou d'emprunts. S'ils n'ont plus de valeur, ceux qui les détiennent seront « pris en otage », ajoute cet économiste

Quelles conséquences sur l'Algérie ?

À l'instar des économies des autres pays, l'économie algérienne sera touchée de plein foué par cette crise. En effet, l'économie algérienne est quasi dépendante des hydrocarbures. L'Algérie vend son pétrole en dollar et un effondrement de cette monnaie toucherait directement les recettes algériennes. L'effondrement de l'économie américaine toucherait également le pétrole, principale ressource de l'Algérie. L'or noir connaîtrait ainsi une période très difficile et les pays producteurs en pâtiraient.

Cependant, le scénario de l'effondrement de l'économie américaine n'est pas une certitude. L'entrée en défaut de paiement des États-Unis reste « assez peu probable », selon plusieurs experts qui expliquent que les deux partis américains arriveront certainement à un accord. Ils rappellent que « jusqu'à présent, les États-Unis n'ont jamais fait défaut. Le pays est considéré comme le plus sûr du monde avec la Suisse et l'Allemagne. Mais la situation est actuellement inquiétante, car des politiques américains de très haut niveau ont envisagé cette possibilité ».


Vous aimez cet article ? Partagez !