Entre l'Algérie et le Maroc, Yassine Benrahou a fait son choix

La question des joueurs binationaux appelés à trancher sur leur avenir international revient cette semaine sur le devant de la scène. Mais cette fois, il n'est pas question pour ce joueur binational de choisir entre la France et l'Algérie, mais entre l'Algérie et le Maroc !

En effet, l'ancien milieu offensif de Nîmes olympique Yassine Benrahou, qui évolue actuellement en Croatie, a été interrogé par le quotidien sportif français l'Équipe sur son avenir international, voulant certainement mettre fin au flou qui entoure cette question chez ce joueur franco-marocco-algérien. Et le joueur du HNK Hajduk Split n'a pas hésité à révéler son choix de carrière internationale.

En fait, le milieu de terrain, âgé de 24 ans, a toujours entretenu le flou sur son avenir international, surtout quand il évoluant à Nîmes. Mais cette fois, il a décidé de rendre public sa décision de jouer pour la sélection marocaine, le pays de son père, au détriment de l'Algérie, le pays de sa mère. Surtout qu'il a déjà répondu à la convocation des U20 du Maroc et a été pré-convoqué en 2020 par l'ancien sélectionneur Vahid Halilhodžić avant que le rassemblement ne soit tout simplement annulé pour cause de pandémie de covid-19.

Sports Rencontre cruciale entre Mahrez et Petkovic sur fond de tensions

Yassine Benrahou : « Jouer pour le Maroc est l'un de mes objectifs »

« C'est l'un de mes objectifs aussi. J'ai eu des contacts par le passé. Je dois continuer à travailler, être performant et ça va le faire », a répondu Yassine Benrahou à une question sur sa préférence visible pour le Maroc, ajoutant qu'il voulait se « donner tous les moyens » pour représenter son pays.

Il importe de relever que le jeune milieu offensif a déjà joué pour l'équipe de France des U16, un passage pas très concluant qui l'a poussé dans les bras des Lionceaux de l'Atlas (U20). Né à Le-Blanc-Mesnil, à Seine-Saint-Denis, de père marocain et de mère algérienne, Yassine Benrahou avait le choix entre les sélections de trois pays, en l'occurrence la France, le Maroc et l'Algérie. Mais ni Rabah Madjer ni Djamel Belmadi ne l'ont convoqué pour jouer avec les Verts.


Vous aimez cet article ? Partagez !