CAN 2023 en Côte d'Ivoire : Mauvaise nouvelle pour l'équipe d'Algérie

C'est vraiment une très mauvaise nouvelle pour l'équipe d'Algérie qui se prépare à participer à la 34e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2023), dont la phase finale est programmée pour le mois de janvier 2024 en Côte d'Ivoire. Le sélectionneur national Djamel Belmadi risque d'être privé d'une pièce maîtresse de son équipe à l'occasion du tournoi continental.

En effet, selon le groupe médiatique britannique Sky Sports, le maestro de l'équipe d'Algérie et de l'AC Milan Ismaël Bennacer a de très fortes chances de ne pas être disponible avant début 2024. Après sa blessure, le 10 mai 2023, lors de la demi-finale de la Ligue des champions face à l'Inter, il était question d'une absence de six mois, mais visiblement, l'absence du milieu de terrain algérien devrait être plus longue.

En fait, c'est son opération, subie récemment, au genou droit qui nécessite une période supplémentaire pour la convalescence d'Ismaël Bennacer. La lésion cartilagineuse à son genou droit était plus grave qu'on le croyait, selon le même média, qui estime que le joueur ne serait prêt pour un retour sur les terrains qu'au début de l'année 2024.

Sports Un exode des internationaux algériens vers l'Arabie saoudite cet été ?

Ismaël Bennacer ne serait disponible qu'en janvier ou février 2024

Si c'est une nouvelle pas très réjouissante pour les Rossoneri, qui comptent beaucoup sur leur maître à jouer du milieu, c'est encore pire pour Djamel Belmadi et ses protégés, qui ont besoin du maestro pour la phase finale de la CAN 2023, puisque Bennacer ne devrait pas être disponible avant janvier ou février 2024. Et cela risque de chambouler toutes les prévisions du staff pour le milieu du terrain des Fennecs.

Il faut dire que le sélectionneur national Djamel Belmadi n'a pas totalement écarté l'absence d'Ismaël Bennacer à la CAN ivoirienne de janvier 2024, et ce, depuis que les premières informations sur sa blessure commençaient à sortir. D'ailleurs, à l'occasion du stage du mois de juin auquel le milieu du club lombard n'a pas assisté, Belmadi n'a pas manqué d'évoquer l'idée d'aller en Côte d'Ivoire sans Bennacer et de la considérer comme une possibilité. Surtout qu'il était conscient que la blessure du joueur était rare à son âge et assez complexe.


Vous aimez cet article ? Partagez !