Amine Gouiri annonce sa décision de jouer pour l'équipe d'Algérie

C'est désormais officiel. L'attaquant franco-algérien du Stade rennais Amine Gouiri a annoncé sa décision de rejoindre l'équipe d'Algérie. Sur les réseaux sociaux, notamment X et Instagram, Amine Gouiri a publié une photo de lui avec un maillot de l'Algérie accompagnée d'un texte et de deux slogans : « Vive l'Algérie » en arabe et « écrivons l'histoire ».

Avec cette sortie, Amine Gouiri met fin à toutes les spéculations et autres supputations qui ont entouré son choix de carrière internationale. Il annonce la couleur dès sa première sortie, exprimant sa détermination à porter les couleurs de l'Algérie et à défendre le maillot des Fennecs « corps et âme », a-t-il précisé.

« Avec fierté, je vous annonce ma décision de rejoindre la sélection algérienne. Je défendrai corps et âme le maillot des Fennecs pour porter haut les couleurs de notre pays et contribuer à écrire les prochaines pages de sa riche histoire », a entre autres écrit, l'attaquant du club breton et futur avant-centre de l'équipe d'Algérie, qui annonce, avec ce changement de nationalité, l'entame d'un nouveau chapitre dans sa carrière professionnelle.

Sports Rencontre cruciale entre Mahrez et Petkovic sur fond de tensions

Amine Gouiri rejoint les Verts, mais ne regrette pas ses années avec les bleuets

Il faut dire que le désormais attaquant international algérien ne regrette pas les années passées chez les jeunes catégories de l'équipe de France. « Mes années passées en équipe de France resteront à jamais gravées en moi. Merci pour tout. L’heure est venue d’entamer un nouveau chapitre », a-t-il conclu, provoquant déjà une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux.

Amine Gouiri était attendu en équipe d'Algérie depuis au moins une année, mais il était engagé en équipe de France U21 qui préparait le championnat d'Europe Espoirs et il ne pouvait pas lâcher ses coéquipiers bleuets en cours de route. C'est ce qui a fait dire à certains commentateurs qu'il ne voulait pas rejoindre les Fennecs et qu'il espérait toujours un signe de Didier Deschamps. Mais il est clair qu'il attendait uniquement la fin de l'Euro Espoirs pour lancer les démarches nécessaires pour un changement de nationalité sportive et un ralliement « corps et âme » aux Verts.


Vous aimez cet article ? Partagez !