La consommation de gaz va augmenter de 36 % dans le monde

La guerre en Ukraine a remis en cause certaines orientations mondiales concernant l'énergie. Des pays qui se dirigeaient vers les énergies renouvelables se sont rendu compte à leurs dépens que l'ère des énergies fossiles n'est pas encore révolue. Des continents entiers se sont retrouvés enlisés dans une crise d'approvisionnement de gaz en raison du recul des exportations russes.

Le monde aura besoin du pétrole et du gaz pendant encore plusieurs décennies. Ces besoins vont même accroître à l'avenir. C'est ce qu'a affirmé l'OPEP pour le pétrole, et le GECF pour le gaz. En effet, les pays membres du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF), qui représentent  70 % des réserves mondiales de gaz naturel et 42 % du gaz naturel commercialisé, ont indiqué dans un communiqué qu'ils ont pris note de la version mise à jour du GECF Global Gas Outlook 2050.

Ces pays qui jouent un rôle de premier plan dans le paysage énergétique indiquent donc que le GECF Global Gas Outlook 2050 prévoit une augmentation soutenue de la consommation d’énergie primaire au cours des 3 prochaines décennies. Cette croissance est soutenue par une population mondiale croissante et par un doublement de la taille de l’économie mondiale d’ici 2050, affirme le communiqué qui révèle que les Perspectives du GECF prévoient une augmentation de la consommation de gaz naturel de 36 % et prévoient que la contribution du gaz naturel au mix énergétique mondial passera de 23 % actuellement à 26 % d’ici 2050.

Économie Ministre des Finances : L'Algérie deviendra un pays émergent dans 3 ans à cette condition

Il faut dire que le gaz est une source d'énergie dominante devant le charbon, le pétrole et même les énergies renouvelables. Cependant, en matière de croissance, le secteur des énergies renouvelables est celui qui montre la croissance la plus rapide au cours de cette période. Durant la réunion GECF, les membres de cette organisation ont notamment souligné que l'objectif constant est de soutenir leur souveraineté permanente sur leurs ressources naturelles.

Cette souveraineté leur permet de planifier, développer, gérer, utiliser et conserver de manière indépendante et durable leurs ressources en gaz naturel au profit de leurs citoyens. Ils indiquent que certains pays vivent dans la précarité énergétique en révélant que plus de 600 millions de personnes en Afrique n’ont toujours pas accès à l’électricité, tandis que plus de 970 millions n’ont pas accès à une cuisine propre.


Vous aimez cet article ? Partagez !