L'inflation en hausse pour le 3e mois consécutif en Algérie

Alors que le gouvernement a annoncé une baisse de l'inflation avant la fin de l'année, les données de l'Office national des statistiques (ONS) révèlent au contraire la continuité de la tendance haussière des prix pour le 3e mois consécutif. Ainsi, après deux mois d'accalmie, les prix sont repartis à la hausse pour de nombreux produits.

Ainsi, selon le rapport de l'ONS concernant le mois de septembre, "l’indice brut des prix à la consommation de la ville d'Alger enregistre une hausse de 0,7% en septembre 2023 par rapport au mois précédent". Ce taux est certes moins élevé par rapport à la même période de l'année 2022 (+0,9%) mais reste élevé. L'Office national des statistiques explique cette hausse essentiellement par "la hausse des prix des biens alimentaires qui ont augmenté de 0,9%". Ces prix ont tout de même moins augmenté par rapport au mois précédent quand ils ont évolué de 4,2%.

Les prix des produits agricoles frais ont également connu une hausse, mais avec un rythme moins soutenu. Pour le mois de septembre, ils ont évolué de +1,7% contre +8,4% observé au mois précédent. L'ONS souligne par contre que certains produits ont carrément flambé. La viande de poulet a augmenté de 19,3%, les fruits de 6,8% et les viandes rouges de +2,9%. De leur côté, les prix des biens alimentaires industriels ont baissé de  0,1%. Quant aux prix des produits manufacturés et des services, ils ont connu une hausse respectivement de 0,6% et de 0,1%.

Économie Gaz : Les exportations de l'Algérie vers l'Espagne en hausse

Inflation : Les chiffres de l'ONS et du gouvernement ne concordent pas

L'inflation est donc passée au mois de septembre 2023 à 9,5 % par rapport au même mois de l'année 2022. Le rythme d’inflation annuel (octobre 2022 à septembre 2023/octobre 2021 à septembre 2022) est fixé à 9,4%. Il faut souligner que ces chiffres ne concordent pas avec ceux présentés par le gouvernement Benabderrahmane dans sa déclaration de politique générale au début du mois. En effet, avec ces hausses qu'a connues le mois de septembre pour certains produits ainsi que les taux d'inflation enregistrés durant les 9 premiers mois de l'année, il n'est pas évident d'atteindre la baisse annoncée par le gouvernement. Ce dernier avait en effet affirmé que cette inflation serait dans une fourchette de 7 à 8 % pour l'année 2023.


Vous aimez cet article ? Partagez !