Amine Gouiri évoque "ce coup de téléphone" de Djamel Belmadi

Le néo-international algérien du Stade rennais, Amine Gouiri s'est exprimé, vendredi 3 novembre, sur les colonnes du journal sportif français, l'Equipe. Il y a abordé plusieurs sujets sur sa carrière ainsi que son choix de carrière internationale. Amine Gouiri a notamment évoqué la conversation qu'il a eue en été avec le sélectionneur national Djamel Belmadi, avant de prendre la décision de rejoindre l'équipe d'Algérie.

En fait, Amine Gouiri tente de convaincre les lecteurs de l'Equipe qu'il n'avait pas pris sa décision sur son avenir international avant l'été 2023. D'ailleurs, il estime que beaucoup d'éléments l'ont mené vers la décision de porter le maillot de l'Algérie, mais le dernier élément, c'est "ce coup de téléphone" de Djamel Belmadi qui a accéléré les choses pour l'attaquant de Rennes.

"Je m'attendais depuis pas mal de temps à devoir faire un choix. Je m'y préparais même en me disant que ça allait arriver vite, mais sans jamais avoir pris de décision.. Je voulais vraiment rester concentré sur mes objectifs. Ensuite, ça a commencé à devenir très concret cet été, quand Djamel Belmadi, le sélectionneur, m'a appelé pour la première fois. A partir de ce coup de téléphone, j'ai vraiment commencé une réflexion plus poussée. Il m'a surtout parlé de son envie de me voir rejoindre l'équipe nationale. Il m'a dit que j'allais être un joueur important et que je devais venir", s'est confié Amine Gouiri sur son contact de l'été écoulé, avec le sélectionneur national.

Sports Rencontre cruciale entre Mahrez et Petkovic sur fond de tensions

Belmadi promet à Amine Gouiri de devenir un joueur clé de l'équipe d'Algérie

Ce qu'il faut comprendre, c'est que Gouiri réfléchissait depuis longtemps sur la question de sa carrière internationale, notamment avec ses agents, ses amis ou des membres de sa famille, mais la discussion qu'il a eue avec Djamel Belmadi a été très déterminante, surtout quand il lui a promis de devenir un joueur clé au sein des Verts. C'est ce qui a fini par convaincre Amine Gouiri de passer à l'acte et surtout l'annoncer publiquement pour sortir de la pression dans laquelle il s'était enfermée auparavant.

C'est dans le même entretien que le nouvel attaquant de l'équipe d'Algérie a fait savoir qu'il avait pesé le pour et le contre avant de décider de porter le maillot des Fennecs. Il y avait beaucoup de choses qui ont fait pencher la balance pour l'Algérie, a estimé Amine Gouiri, précisant qu'il avait toujours aimé la passion pour le football qu'il y a en Algérie.

Amine Gouiri a toujours aimé la passion pour le football en Algérie

"Je n'avais pas pris ma décision sinon je l'aurais annoncée bien avant (lors de l'Euro espoirs cet été). J'ai beaucoup réfléchi pendant, avec mes agents, mes amis, mon entourage... J'ai pensé le pour et le contre et je suis arrivé à cette décision. Il y avait beaucoup de choses qui ont fait pencher la balance pour l'Algérie. Ce sont mes origines, le pays de ma famille... C'est un pays que je connais bien puisque j'y suis allé régulièrement depuis que je suis tout petit. C'est aussi une sélection que j'ai beaucoup suivie, et j'ai toujours aimé cette passion qu'il y a pour le football. J'ai eu envie de représenter tout ça", a-t-il ajouté dans le même entretien.

 

Sports Restera ? Restera pas ? Belaili a pris sa décision


Vous aimez cet article ? Partagez !