L'international algérien Youcef Atal restera-t-il en France ?

Le défenseur international algérien Youcef Atal se trouve en pleine tourmente en France depuis qu'il a partagée une vidéo controversée en lien avec le conflit israélo-palestinien. Suspendu par son club de l'OGC Nice et par la Ligue de football professionnel et mis sous contrôle judiciaire par le parquet de Nice, Youcef Atal pense déjà à l'après-Nice.

L'ailier droit de l'équipe d'Algérie et de l'OGC Nice semble fatigué par la tournure prise par son affaire de vidéo, même s'il l'a supprimée très vite et qu'il a présenté des excuses. Des hommes politiques de la droite et de l'extrême droite en ont fait un cheval de bataille et le lynchage qu'ils lui font subir a failli lui faire perdre la raison, si ce n'est le soutien indéfectible exprimé par ses coéquipiers des Fennecs et les millions de supporters algériens.

Mais cette affaire ne va être sans conséquence sur l'avenir professionnel de Youcef Atal. Logiquement, quelque soit la décision finale de la direction de l'OGC Nice, le défenseur algérien ne compte pas rester dans les rangs du Gym et son contrat qui expire dès juin 2024 l'aide beaucoup dans ce sens, dans la mesure où la réglementation l'autorise à se chercher un club dès le mercato d'hiver, en janvier 2024.

Mais il faut dire que Youcef Atal a très bien vu que le climat en France est délétère. En concertation avec ses agents, le Fennec natif de Boghni, en Kabylie, pense carrément à quitter la France. Son silence depuis l'éclatement de cette affaire montre qu'il est bien conseillé de faire les choses en toute discrétion.

La prochaine destination de Youcef Atal pourrait être l'Arabie saoudite

Selon des sources proches du joueur, la décision a été prise de s'éloigner du championnat français. Ses agents s'affairent à lui trouver un club où il va retrouver sa sérénité. Des indiscrétions affirment que sa prochaine destination pourrait être l'Arabie saoudite où on enregistre un certain rush des stars mondiales du football, à l'instar de Cristiano Ronaldo, Karim Benzema, Riyad Mahrez et Neymar. Mais, il faut dire que ce n'est pas encore sa destination définitive, des clubs européens ou non pouvant encore convoiter le joueur de talent qu'est Youcef Atal.

En tout état de cause, il va falloir attendre le mois de janvier et la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2023) pour avoir une idée précise sur la prochaine destination de Youcef Atal. Pour l'instant, il est interdit de quitter le territoire français avant son procès pour "provocation à la haine raciale à raison de la religion", programmé pour le 18 décembre.

Retour en haut
Share via
Copy link