CAN 2023 : Le nombre de chaînes voulant retransmettre les matchs atteint un record

trophée de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2023)

La CAF semble avoir réussi son coup de comm. dans sa promotion autour de la Coupe d'Afrique des nations 2023 dont la phase finale aura lieu du 13 janvier au 11 février 2024 dans cinq villes de Côte d'Ivoire. Les demandes d'accréditation de la part des médias ont atteint un nombre record.

En effet, selon un communiqué de la CAF publié ce samedi 16 décembre, il y a un nombre impressionnant de demandes d'accréditation de la part des médias de la planète. Ils sont plus de 5000 médias à avoir déposé des demandes d'accréditation au dernier délai accordé ; le 24 novembre 2023.

CAN 2023 : plus de 5000 médias ont déposé des demandes d'accréditation

Pour comprendre l'ampleur de ce rush médiatique sur la 34e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2023), il faut savoir que ce chiffre représente 90 % de plus que l'édition 2021 au Cameroun. « La Confédération africaine de football (CAF) a reçu plus de 5000 demandes d'accréditation des médias pour la Coupe d'Afrique des Nations CAF TotalEnergies Côte d'Ivoire 2023, soit 90 % de plus que l'édition 2021 au Cameroun », a fait savoir l'Instance présidée par le Sud-Africain Patrice Motsepe.

Dans le même ordre d'idées, la CAF indique que les médias qui ont déposé leurs demandes d'accréditation viennent de 70 pays différents, mais précise que vu le nombre impressionnant de demandeurs, il sera procédé à la mise en place de quotas pour tous les pays, la CAF promettant de « s'assurer que l'équité [soit] appliquée de manière générale dans l'attribution et la mise en œuvre des quotas ».

La CAF veut protéger les médias détenteurs des droits de retransmission

Dans le même communiqué, la Confédération africaine de football donne quelques détails sur cet engagement d'équité. 30 % des places seront attribués aux médias de Côte d'Ivoire alors que 35 % des places seront accordés aux pays dont les sélections prendront part à la compétition africaine. En outre, les pays voisins bénéficieront de 10 % des places alors que 25 % seront réservés au reste du monde.

Précision cependant ; la CAF a le devoir de protéger les médias qui détiennent les droits de retransmission des matchs de la CAN 2023. À ce titre, l'Instance suprême du football africain annonce sa volonté d'introduire prochainement de nouvelles directives pour les non-détenteurs de droits et d'appliquer des restrictions sur les tournages et autres activités.

Il est utile de rappeler que l'Algérie est qualifiée à cette nouvelle édition de la Coupe d'Afrique des nations. Elle a été versée dans le groupe D en compagnie du Burkina Faso, de l'Angola et de la Mauritanie, qui évoluera au stade de la Paix de la ville de Bouaké, à environ 350 km au nord d'Abidjan. L'équipe d'Algérie ralliera Bouaké le mercredi 10 janvier, soit 5 jours avant son premier match de la phase des poules face à l'Angola (15 janvier) et affrontera ensuite le Burkina Faso, le 20 janvier, et la Mauritanie, le 23 janvier.

Retour en haut
Share via
Copy link