Minou, chaton mignon… Les jours sombres de Karim Benzema en Arabie saoudite

Karim Benzema - Al Ittihad - Arabie saoudite

L'ancien attaquant international français, Karim Benzema qui joue pour le club saoudien d'Al-Ittihad, traverse des jours sombres en Arabie saoudite ces derniers temps, en raison des mauvais résultats de son équipe. Mais il est vrai que la pression pèse sur lui plus que sur ses coéquipiers parce que pour les supporters et les journalistes, le Français d'origine algérienne a un salaire astronomique et il doit le justifier sur le terrain.

Recruté par les "Tigres" de Djeddah avec un salaire de 200 millions d'euros par an, Karim Benzema est devenu un "minou" ou un chaton mignon pour les milliers de supporters d'Al Ittihad. Ces attaques ont amené la star française à désactiver son compte sur Instagram qui compte pas moins de 76 millions d'abonnés. Il est passé à cette mesure extrême après la lourde défaite (5-2) concédée à domicile face à Al Nassr de son ex-coéquipier au Real Madrid, Cristiano Ronaldo.

En fait, ce qui a provoqué la colère des supporters et même certains journalistes, c'est que le club de Djeddah a enregistré sa 4e défaite en cinq matchs, occupant ainsi une "peu reluisante" 6e place à la Saudi Pro League. Et pour les supporters d'Al Ittihad, champion de la saison dernière, c'est inacceptable pour l'équipe mais surtout pour la star au salaire annuel de 200 millions d'euros. C'est de là que les attaques ciblaient beaucoup plus Karim Benzema.

Karim Benzema sur le départ ?

Il est vrai que ce n'est pas facile pour KB9 de passer en six mois de tigre à un chaton et c'est ce qui explique la désactivation de son compte Instagram. Surtout qu'il n'a pas été aphone pendant ses six mois passés en Arabie saoudite, ayant inscrit une dizaine de buts et offert six passes décisives en quatorze matchs. Mais ce n'est pas assez pour les supporters du champion saoudien en titre qui ne sont pas satisfaits du rendement de leur coqueluche de 200 millions..

Beaucoup prédisent le départ de Karim Benzema d'Al-Ittihad, voire d'Arabie saoudite, sur la base notamment de son absence aux séances d'entraînement de jeudi et vendredi, alors qu'un match est programmé pour samedi 30 décembre face à Al-Ta'ee. Mais selon le média Arriyadiyah, Karim Benzema a quitté Djeddah pour des raisons personnelles. Il a donc été autorisé, surtout que le match face à Al-Ta'ee (16e au classement) ne présente pas un grand enjeu pour son équipe.

Retour en haut
Share via
Copy link