Très critiqué après ses 2 matchs en CAN 2023, Riyad Mahrez répond (Vidéo)

Riyad Mahrez - Algérie - CAN 2023

L'équipe d'Algérie a raté ses deux premières sorties en Coupe d'Afrique des nations (CAN 2023) qui se déroule en Côte d'Ivoire depuis le 13 janvier. Les deux matchs nuls concédés face aux sélections de l'Angola et du Burkina Faso ont engendré une pluie de critiques ayant ciblé le sélectionneur national Djamel Belmadi mais aussi le capitaine de l'équipe Riyad Mahrez. Ce dernier qui a été particulièrement ciblé, n'a pas manqué de réagir dans un entretien accordé à BeIN Sport.

En effet, l'attaquant de l'Algérie et d'Al Ahli de Djeddah a eu l'occasion de répondre aux critiques qui l'ont ciblé et le moins que l'on puisse dire, c'est que sa réponse peut être scindée en deux. Une partie sportive et technique qui peut être considérée comme sensée et respectable et une autre sèche qui rappelle les réponses un peu arrogantes et déplacées de Djamel Belmadi à certains journalistes.

En fait, Riyad Mahrez dit qu'il est très surveillé, plus surveillé que les autres joueurs. Donc, il lui est difficile d'évoluer normalement ou de construire des actions, mais cela permet de libérer de l'espace pour ses coéquipiers du couloir gauche. "Je suis plus surveillé. A gauche, c’est un peu plus ouvert souvent parce qu’ils viennent à deux ou à trois sur moi. Voilà, j’essaie de bouger. Je sais que ça va se décanter. Je ne me fais pas de souci, j’ai beaucoup travaillé pour revenir en forme", a-t-il affirmé, suggérant qu'il joue aussi sans ballon.

Riyad Mahrez répond sèchement à ses détracteurs

Ce que dit Riyad Mahrez est logique et sensé, mais les critiques ciblent également son poids depuis qu'il a rejoint l'Arabie saoudite et ses mouvements lents sur le terrain, à l'occasion des deux premiers matchs de cette CAN ivoirienne. Et surtout l'insistance de Djamel Belmadi à l'incorporer d'entrée de jeu alors qu'il n'a pas la forme requise. Et cela, il semble ne pas l'apprécier, ce qui amène la seconde partie de sa réaction qui fait dire à certains observateurs que Riyad Mahrez a été "Belmadisé".

Il a, en effet, été un peu arrogant dans sa réponse. "On n'écoute pas ce qui se dit. Toutes les personnes qui essaient de parler et de croire qu'on doit gagner tous les matchs 3-0, qu'elles restent derrière leur téléphone et leur ordinateur", a asséné Riyad Mahrez dans sa réponse aux confrères de BeIN Sport. Il ajoute tout aussi sèchement : "On se concentre sur le terrain, on sait qu'on va le faire tout seul, personne ne va nous aider. Bien sûr il y a notre peuple et nos familles, on va le faire pour eux. Celui qui veut suivre, il suit. Celui qui ne suit pas, c'est son problème. On est sur le bon chemin", a-t-il tranché.

Retour en haut
Share via
Copy link