Les voyageurs d'Algérie Ferries déçus par le Moby Dada

Moby Dada - Nouveau navire affrété par Algérie Ferries. Photo ©Mega Navi / © Filippo Consonni

L'arrivée du Moby Dada, nouveau navire d'Algérie Ferries, sur la ligne Marseille-Oran, devait mettre fin aux voyages interminables et aux retards de traversées. Cependant, les premiers témoignages des passagers dressent un tableau bien différent, jetant le doute sur la capacité de ce carferry à répondre aux attentes des voyageurs.

En effet, les voyageurs qui espéraient un voyage confortable et rapide sur le Moby Dada risquent d'être déçus. Le Moby Dada a accosté au port d'Alger le 31 janvier dernier et effectué son premier voyage Alger-Marseille sans encombre le 1er février. Mais c'est lors de son trajet inaugural Marseille-Oran le 4 février que les clients d'Algérie Ferries se sont plaints. En effet, le navire a mis 32 heures pour accomplir la traversée, soit 7 heures de plus que le Tassili II, l’autre navire d'Algérie Ferries, pourtant moins récent.

Une employée d'Algérie Ferries et membre du groupe Facebook « Utilisateurs d'Algérie Ferries et Corsica Linea » a confirmé la lenteur du Moby Dada, rappelant que le navire ne fonctionnait que 10 heures par jour lorsqu'il assurait des trajets entre la France, la Corse et l'Italie.

Le Moby Dada tombe en panne en pleine mer ?

Plus inquiétant encore, une utilisatrice dont le mari était à bord du ferry lors de la traversée Marseille-Oran citée par DestinationsMed a rapporté une panne en pleine mer. « Il y a eu un arrêt en pleine mer, les alarmes ont retenti, et il y avait beaucoup de fumée noire. Les moteurs ont été coupés pendant une heure », a-t-elle déclaré, ajoutant que le navire était « très ancien » et qu'il « ne dépassait pas une vitesse de 20 kilomètres par heure ».

Le choix d'affréter le Moby Dada pour la ligne Marseille-Oran semble pour le moins discutable. Sa lenteur, ses pannes et sa capacité d'accueil limitée, environ 1 650 passagers et 500 véhicules, font de lui un navire peu adapté à une ligne aussi fréquentée, surtout en haute saison.

Note : Photographie du navire Maby Dada par Filippo Consonni / Mega Navi (Instagram), tous droits réservés.

Retour en haut
Share via
Copy link