Les promesses du nouveau PDG d'Air Algérie

Hamza Benhamouda, fraîchement nommé PDG d'Air Algérie, a dévoilé ses objectifs pour la compagnie aérienne nationale. Son message, adressé aux employés, est clair : l'heure est à la modernisation et à l'amélioration des services.

Hamza Benhamouda a appelé les employés d’Air Algérie à redoubler d’efforts pour « atteindre un niveau supérieur dans la qualité des services de la compagnie ». Le successeur de Yacine Benslimane a placé l'accent sur le « niveau élevé » et l' « efficacité exceptionnelle » des employés, les qualifiant de « fierté » de l'entreprise. Il s'est engagé à travailler main dans la main avec eux, « quel que soit leur rôle ou leurs responsabilités », pour atteindre les objectifs fixés.

Le nouveau PDG d'Air Algérie vise à « élever le niveau de qualité et de rapidité des services » d'Air Algérie, ambitionnant des performances « jamais atteintes auparavant ». Pour ce faire, il compte sur la mobilisation de « toutes les ressources et compétences nécessaires ».

Voyage & Immigration Algérie Ferries annonce le report de plusieurs traversées

Hamza Benhamouda promet une « gestion efficace » basée sur l'écoute et la prise en compte des « suggestions, préoccupations et demandes légitimes » des employés. Il affirme que les portes de son bureau seront toujours ouvertes pour garantir un dialogue constructif.

Benhamouda va-t-il rompre avec son prédécesseur ?

Le message de Hamza Benhamouda a été accueilli avec enthousiasme par les employés et les observateurs. Son engagement à améliorer les services et à valoriser le personnel augure d'un avenir prometteur pour Air Algérie et ses clients. Reste à concrétiser tout celà sur le terrain, et c’est le plus important.

Le nouveau PDG d'Air Algérie semble être conscient des défis auxquels la compagnie est confrontée, tels que la concurrence accrue et le vieillissement de sa flotte. Il a d'ailleurs évoqué son intention d'acquérir de nouveaux avions et d'ouvrir de nouvelles routes aériennes. Un projet entamé par son prédécesseur et qu’il n’aura pas du mal à poursuivre.

Son engagement à moderniser la compagnie et à offrir un service de qualité à ses clients est une promesse à tenir. Le nouveau PDG d'Air Algérie affiche l’ambition et l’engagement à faire de la compagnie aérienne nationale un acteur majeur du transport aérien dans la région. La question qui demeure est de savoir s'il va poursuivre le travail sur le plan de restructuration de la compagnie initié par son prédécesseur ou va-t-il faire les choses à sa façon ?

Voyage & Immigration L'inquiétude des étudiants étrangers en France


Vous aimez cet article ? Partagez !