Le système de réservation d'Algérie Ferries défaillant

Navire d'Algérie Ferries

Le système de réservation de la compagnie maritime nationale Algérie Ferries fut au centre d'un débat houleux à l'Assemblée populaire nationale (APN). Le député Mohamed Hani, représentant la communauté algérienne à l'étranger, a interpellé le directeur général d'Algérie Ferries sur les défaillances persistantes de la plateforme en ligne, soulignant les difficultés rencontrées par les Algériens de la diaspora.

Mohamed Hani n'a pas mâché ses mots, qualifiant le système de réservation d'Algérie Ferries de « défaillant » et pointant du doigt son impact négatif sur les Algériens résidant en Europe. Un échange tendu entre le député et le directeur de la compagnie nationale a été diffusé sur les réseaux sociaux, suscitant une vague d'indignation et de critiques envers le patron de la compagnie maritime qui a rejeté les critiques du député.

Le député a souligné les obstacles rencontrés par les Algériens établis en Europe pour réserver leurs billets en ligne. La plateforme, jugée peu intuitive et « défaillante », contraint les membres de la diaspora à se déplacer physiquement dans les agences d'Algérie Ferries, une situation particulièrement contraignante pour ceux résidant loin des points de vente.

Le PDG défend le système de réservation d'Algérie Ferries

Le PDG d'Algérie Ferries a tenté de défendre son système en soulignant sa fonctionnalité dans les agences physiques. Cependant, cette réponse n'a pas convaincu Mohamed Hani qui a rappelé l'existence de seulement 2 agences en France, à Marseille et à Lille, obligeant les Algériens à faire de longs trajets pour effectuer leurs réservations.

La controverse s'est intensifiée lorsque le député a révélé que la création du système de réservation en ligne avait été confiée à une start-up, soulevant des questions sur la capacité d'une jeune entreprise à développer un logiciel pour un domaine aussi complexe que le transport maritime. Mais face à ces critiques, le premier responsable de la compagnie maritime algérienne n’a rien voulu entendre. Il a affirmé que le système de réservation de la compagnie nationale « n’est pas défaillant » et qu’il est mis en place par des compétences algériennes.

Il est important de souligner que Mohamed Hani n’est pas le premier à critiquer le système de réservation d’Algérie Ferries. Le député Kada Nedjadi a récemment mis le doigt sur les failles de la plateforme, invitant le responsable de la compagnie à corriger certaines erreurs. De nombreux voyageurs appellent également les responsables de la compagnie à trouver des solutions durables et adaptées aux besoins des clients, en particulier ceux résidant à l'étranger.

Retour en haut
Share via
Copy link