Les Algériens vont dépenser une fortune en frais de visa Schengen

Visa Schengen, billets d'euro

Les Algériens devraient dépenser une fortune en frais de visa Schengen en 2024. Les demandeurs se préparent à une augmentation conséquente des frais de visa pour l'espace Schengen. Cette mesure, si elle est approuvée par la Commission européenne, pourrait engendrer une charge financière considérable pour les voyageurs algériens.

Les Algériens qui sont parmi les nationalités qui dépensent le plus en frais de visa, pourraient voir leurs dépenses totales atteindre une moyenne de 36,8 millions d'euros, soit une augmentation de 12,5 %. Les Algériens ont dépensé 31.39 millions d’euros en 2022.

En effet, l'Algérie figure parmi les cinq premiers pays demandeurs de visa Schengen, avec une moyenne de 410'000 demandes annuelles. Selon SchengenVisaInfo, en 2022, les frais de visa représentaient déjà 31% du salaire mensuel moyen en Algérie. La nouvelle augmentation des prix, combinée aux autres exigences, telles que la preuve d'hébergement, billet d'avion… accentuera la pression financière sur les demandeurs.

Vers l'augmentation des frais de visa Schengen

L'Union européenne annonce une augmentation des frais de demande de visa Schengen qui devraient passer de 80 à 90 euros. Cela représente une augmentation de 12,5 % des frais de visa. Si cette proposition est approuvée, l'augmentation des frais de visa entraînera une charge financière importante pour les demandeurs.

Malgré la fortune dépensée chaque année, les Algériens ne bénéficient toujours pas de facilitations dans l'obtention de visas. Les demandeurs algériens sont ceux qui essuient le plus de refus par les pays Schengen. En 2022, ils ont eu 179'409 demandes refusées avec le taux le plus élevé de rejet, à savoir 45,76 %.

Pour rappel, l'Union Européenne a annoncé en février sa décision d'augmenter les frais de visa Schengen. Les tarifs sont révisés tous les trois ans et la proposition de cette année est justifiée par le taux d'inflation dans l'UE et à la nécessité d'augmenter les salaires des fonctionnaires. La Commission européenne a proposé donc que les frais de demande de visa Schengen augmentent de 80 à 90 euros pour les adultes et de 40 à 45 euros pour les enfants.

Retour en haut
Share via
Copy link