Rapport mondial sur le bonheur 2024 : classement de la France et de l'Algérie

Algériennes - Algérie - Rapport mondial sur le bonheur 2024

Le rapport mondial sur le bonheur 2024 est paru ce mercredi 20 mars, et c’est toujours les pays nordiques qui dominent le classement. La Finlande conserve sa place de pays le plus heureux pour la septième année consécutive, tandis que la France se positionne au 27e rang et l'Algérie à la 85e place.

Le classement se base sur plusieurs indicateurs, dont le sentiment de bonheur des individus, le PIB par habitant, l'espérance de vie, la liberté, la générosité et la confiance sociale. Les pays scandinaves excellent dans tous ces domaines, ce qui explique leur domination du classement. La Finlande se distingue particulièrement par sa forte confiance sociale, son accès universel aux soins de santé et à l'Education, et son équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée.

La France, bien qu'en baisse de deux places par rapport à 2023, se maintient dans la moyenne supérieure du classement (27e). La situation est plus contrastée pour l'Algérie, qui se trouve en bas du classement (85e). Le Maroc est à la 107e place alors que la Tunisie est 115e.

Il faut noter que l'Algérie a perdu 4 places par rapport à l'année dernière. En 2023, les Algériens étaient classés 81e des peuples les plus heureux au monde. Les données révèlent également que les États-Unis et l'Allemagne ont chuté dans ce classement, ne figurant pas parmi les 20 nations les plus heureuses pour la première fois en plus d'une décennie.

Disparités générationnelles dans le sentiment de bonheur

Le rapport révèle également des disparités générationnelles dans le sentiment de bonheur. Les jeunes générations semblent être plus satisfaites de leur vie dans la plupart des régions, tandis que les moins de 30 ans en Amérique du Nord, en Australie et en Nouvelle-Zélande expriment un recul significatif de leur bonheur.

Ce classement se base sur divers facteurs socio-économiques. Les pays les mieux classés bénéficient généralement d'une confiance élevée dans leurs institutions, d'une faible corruption, ainsi que d'un accès universel aux soins de santé et à l'Education. La proximité avec la nature et un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée sont également des éléments essentiels pour favoriser le bonheur.

Retour en haut
Share via
Copy link