Algérie Ferries et Corsica Linea imposent une nouvelle taxe sur les bagages

Algérie Ferries - Corsica Linea

Une nouvelle taxe est appliquée aux fourgons transportant des marchandises à bord des navires d'Algérie Ferries et de Corsica Linea entre l’Algérie et Marseille. Cette mesure qui vise à lutter contre le transport commercial illicite de bagages, suscite certaines interrogations.

Tous les fourgons voyageant à bord des navires d’Algérie Ferries et de Corsica Línea sont désormais dirigés avant l'embarquement, vers un parking dédié pour une inspection et une déclaration détaillée des marchandises transportées. Cette déclaration, obligatoire pour les passagers avec fourgons, sert de base pour le calcul de la taxe.

Le montant de la taxe dépend de la nature et de la quantité des marchandises transportées. La facture peut atteindre 120 euros pour un fourgon transportant des préparations alimentaires, de l'huile d'olive et des effets personnels. Un dossier est constitué par les autorités portuaires avec les informations du voyageur et de la déclaration.

Algérie Ferries justifie cette nouvelle procédure

Dans un récent communiqué, Algérie Ferries a justifié cette nouvelle procédure par la nécessité de lutter contre les "bagages commerciaux" qui perturbent le bon déroulement des traversées. Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux illustrent, en effet, le chaos causé par ce phénomène qui a pris de l'ampleur.

Si l'objectif de la taxe est clair, son application soulève des questions. Certains craignent une complexification des procédures et une augmentation des coûts pour les voyageurs occasionnels. D'autres s'interrogent sur l'efficacité de la mesure face à l'organisation des transporteurs professionnels. Car certaines familles algériennes qui rentrent en Algérie pendant l'été, transportent généralement, énormément de bagages à usage individuel.

En attendant, les voyageurs avec fourgons doivent s'adapter à cette nouvelle donne. La déclaration détaillée et le paiement de la taxe font désormais partie intégrante du processus de débarquement au port. Cependant, Algérie Ferries et Corsica Linea ont la responsabilité de communiquer clairement sur les implications de cette taxe.

Retour en haut
Share via
Copy link