Mort tragique d’un adolescent algérien à Montréal

Policier - Drapeau du Canada -Algérien

La communauté algérienne de Montréal est en deuil suite au décès tragique de Mehdi Moussaoui, un adolescent de 14 ans, survenu lors d'une course-poursuite avec la police jeudi dernier. Le jeune Algérien, arrivé au Canada à l'âge de 4 ans, était décrit comme un garçon gentil et studieux.

Selon le média canadien La Presse, les événements se sont déroulés vers 5 heures du matin, à l'intersection du boulevard Pie-IX et de la rue de Bellechasse. Des coups de feu provenant d'un véhicule en mouvement ont atteint deux automobilistes, l'un de 41 ans à l'épaule et l'autre de 58 ans.

Les suspects ont pris la fuite, s'engageant dans une course-poursuite avec la police qui s'est soldée par un choc frontal avec un arbre. Mehdi et un autre adolescent de 16 ans, présents dans le véhicule, ont perdu la vie. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de cette tragédie et identifier les responsables derrière ce drame.

Les policiers ont retrouvé une arme à l'intérieur du véhicule qui aurait été utilisé dans l'attaque. Les premiers éléments de l'enquête indiquent que les victimes des tirs ont été choisis au hasard par les deux adolescents. Les deux hommes n'avaient aucun lien entre eux, ni avec les assaillants.

Le jeune Algérien victime de ses mauvaises fréquentations ?

L’adolescent algérien, arrivé au Canada à l'âge de 4 ans avec sa famille, était décrit comme un garçon gentil et studieux. Cependant, son comportement a changé il y a environ un an, avec des désintérêts pour les études et des bagarres à l'école. Son père, attristé et désemparé, attribue ces changements à de mauvaises fréquentations. « Je savais qu’il y avait quelque chose, mais jamais je n’aurais pensé que c’était à ce niveau-là », a indiqué le père de la victime.

La communauté algérienne et les habitants du quartier se sont mobilisés pour soutenir la famille et les proches de Mehdi. Des témoignages décrivent un enfant doux et prometteur, tandis que d'autres s'interrogent sur les circonstances de ce drame. « C’était mon fils, mais ça pourrait être votre fils aussi. Je n’ai pas pu le sauver de ça », a déclaré le père de Mehdi.

Retour en haut
Share via
Copy link