Schengen : Les Français veulent supprimer la libre circulation pour les Non-Européens

CNews a de nouveau commandé un sondage à l'institut CSA à la veille des élections européennes du 9 juin, et l'immigration est de nouveau le sujet principal de cette enquête d'opinion, dont les résultats ont été rendus publics ce jeudi 30 mai 2024. Pour ce nouveau sondage, il est question des frontières européennes, notamment l'espace Schengen que l'extrême droite veut réformer pour limiter la circulation des ressortissants non-européens.

C'est ainsi que selon ce nouveau sondage, 66 % des Français souhaitent le rétablissement des frontières au sein de l'espace Schengen pour les ressortissants non-européens. De leur côté, les adversaires de cette idée de fermeture sont 33 % à avoir soutenu le maintien des frontières ouvertes au niveau de l'espace Schengen, alors que 1 % a choisi de ne pas se prononcer.

En détail, le sondage, réalisé auprès d'un échantillon de 1011 personnes, met en lumière la propension des femmes à défendre cette idée de rétablissement des frontières au sein de l'espace Schengen. Elles sont, en effet, 71 % à se prononcer pour ce rétablissement contre 61 % pour les hommes. Ce qui reflète la tendance générale depuis quelques années en France où les femmes ont une opinion de plus en plus défavorable sur l'immigration.

Voyage & Immigration Regroupement familial en Europe : Cet État Schengen durcit les règles

Les femmes et les personnes âgées favorables au rétablissement des frontières Schengen

D'un autre côté, les personnes âgées sont aussi plus nombreuses à vouloir rétablir ces frontières alors que les jeunes sont plutôt contre. C'est ainsi que pour la tranche des 18-24 ans, ils sont 59 % à vouloir le retour aux frontières en Europe pour les étrangers hors Union européenne, selon le même sondage de CNews, et ce, contre 65 % pour les 35-49 ans et 74 % pour les 50-64 ans.

Le clivage entre la gauche et la droite toujours aussi net

Comme dans la plupart des sondages, le clivage entre la droite et la gauche est visible à l'œil nu sur l'échiquier politique français. Les sondés proches du Rassemblement national de Marine Le Pen sont 89 % à vouloir le rétablissement des frontières au sein de l'espace Schengen alors que ceux proches des Républicains d'Éric Ciotti sont 85 % à le souhaiter.

À gauche, les résultats du sondage de CNews sont surprenants. Les électeurs du Parti socialiste (PS) et des Écologistes sont plus nombreux à combattre l'idée d'une double frontière que ceux qui votent habituellement pour la France Insoumise. Les partisans du parti présidentiel, Renaissance, sont plutôt favorables au rétablissement des frontières pour les étrangers hors Union européenne.

C'est ainsi qu'ils sont 61 % à Renaissance à vouloir le rétablissement des frontières alors qu'ils sont 54 % du côté du parti de Jean-Luc Mélenchon à le vouloir. Paradoxalement, ils sont 40 % à souhaiter la mise en œuvre de cette idée dans les rangs du PS et 46 % parmi les Écologistes.

Voyage & Immigration Regroupement familial en France : L'OFII annonce du nouveau


Vous aimez cet article ? Partagez !