Son mari vole son titre de séjour, elle est coincée en Algérie

Une femme algérienne, mariée depuis un an et sans enfants, se retrouve dans une situation problématique après que son mari lui ait volé son titre de séjour français lors d'un voyage en Algérie. Titulaire d'une carte de résidence de dix ans obtenue par regroupement familial, elle se retrouve bloquée en Algérie, sans possibilité de rentrer en France.

Privée de son titre de séjour, cette femme est confrontée à une situation complexe. Elle craint de perdre son statut légal en France, redoute les difficultés de retour sur le territoire français et s'interroge sur les démarches à entreprendre pour régulariser sa situation. Sur un forum en ligne dédié au droit des étrangers, elle pose cette question.

« Je suis Algérienne et j'ai un titre de séjour de 10 ans suite à un regroupement familial. Je suis mariée depuis un an et je n’ai pas d’enfants. Malheureusement lors d’un récent voyage en Algérie, mon mari m'a volé ma carte de séjour. Je cherche maintenant à savoir comment faire et est-ce qu’on peut me retirer mon titre de séjour ? » a-t-elle indiqué. Et d'ajouter, « j'ai déjà déposé plainte contre mon mari pour vol, mais il s'est enfui. Je veux savoir si je peux déposer cette plainte au niveau du consulat de France pour demander un visa de retour ».

Société « L'immigration tue » : CNews écope d'une amende de 60'000 euros

Titre de séjour volé : une solution ?

Pour éclaircir cette situation, Maître Rosalie Diarra, avocate au barreau de Paris, apporte son expertise. Elle précise que la perte ou le vol du titre de séjour peut entraîner son retrait, notamment en cas de divorce. Cependant, l'Accord franco-algérien laisse une marge de manœuvre et pourrait jouer en faveur de la femme concernée.

« Oui, votre carte de séjour peut être retirée en cas de divorce. Mais vous pouvez opposer l'Accord franco-algérien qui ne prévoit pas ce retrait. Vous pouvez aussi perdre votre carte de résident si vous restez 3 ans en dehors de la France. Dans votre cas, vous pouvez faire une déclaration de perte rapidement et faire une demande de visa retour si vous êtes coincée à l'étranger », répond l'avocate.

L'avocate souligne l'importance d'agir rapidement dans cette situation. La femme doit impérativement déclarer la perte de son titre de séjour auprès des autorités compétentes et entamer une demande de visa de retour auprès du consulat français en Algérie. Elle note qu’une plainte déposée contre le mari ne constitue pas une preuve suffisante du vol, ce qui peut compliquer les démarches.


Vous aimez cet article ? Partagez !