Titre de séjour en France : La préfecture annule son rendez-vous, elle attend depuis 8 mois

En France, les démarches administratives pour obtenir ou renouveler un titre de séjour peuvent souvent être longues et très compliquées. De nombreux étrangers se retrouvent dans l’incertitude en raison des retards injustifiés des préfectures.

Une habitante de Lyon en est le triste exemple. Bloquée dans une attente interminable depuis plusieurs mois, c’est un membre de sa famille qui nous livre son témoignage. « J'ai ma petite sœur qui habite à Lyon 6e elle avait un rendez-vous au mois de février 2024 et en décembre 2023 elle a reçu un e-mail de la préfecture en lui disant ceci : votre rendez-vous du x-02-2024 a été annulé un nouveau dispositif a été mis en place pour accélérer la situation des étrangers qui travaillent et qui ont du mal à renouveler leurs titres de séjour », souligne-t-il.

Qu'à cela ne tienne, elle refait sa demande via la plateforme en ligne dédiée (ANEF), espérant ainsi une résolution rapide de sa situation. Mais l'espoir s'étiole au fil des mois. Huit mois se sont écoulés depuis cette nouvelle demande, sans aucune convocation de la préfecture. Malgré plusieurs tentatives de contact par email pour obtenir des informations sur l'avancement de son dossier, elle se heurte à un silence assourdissant.

Voyage & Immigration Harraga : Le bilan sombre des bateaux-taxis entre l'Algérie et l'Espagne

Les demandeurs de titre de séjour dans l'embarras

Il faut dire que ce cas n'est malheureusement pas unique. Nombreux sont les étrangers en France à subir les affres de l'administration française, confrontés à des retards administratifs qui entravent leur vie quotidienne et professionnelle. Accès aux droits sociaux, emploi, démarches administratives... les répercussions de ces délais peuvent être lourdes de conséquences sur les demandeurs de titre de séjour.

La mise en place du nouveau dispositif qui devait fluidifier le processus a donné des résultats loin d'être satisfaisants. Des dysfonctionnements semblent entacher son fonctionnement, obligeant les demandeurs à patienter des mois sans la moindre information. L'État a mis en place l'administration numérique des étrangers en France (ANEF) pour dématérialiser les démarches administratives. Cependant, les préfectures elles-mêmes reconnaissent des dysfonctionnements liés au déploiement de ce nouveau système informatique national.


Vous aimez cet article ? Partagez !