Le Top 5 des pays qui refusent le plus de visas Schengen aux Algériens

Les Algériens sont réputés de faire partie des plus grands demandeurs de visas Schengen dans le monde. Cependant, ce nombre important de demandes de visas par les Algériens se heurte souvent à un refus. D’ailleurs, en 2023, les Algériens ont fait face à un taux de refus de visas Schengen particulièrement élevé, notamment de la part de 5 pays européens.

Les Algériens sont la principale nationalité dont les visas ont été refusés le plus sur le continent africain en 2023. Selon les données collectées par le site Schengen News. La France, considérée comme la destination préférée pour de nombreux Algériens, a rejeté plus de la moitié des demandes de visas effectuées par les Algériens, ce qui constitue un taux de 56 % de l’ensemble des visas rejetés pour les ressortissants africains.

En 2023, le nombre total de visas Schengen refusés aux ressortissants algériens a atteint 166'260 demandes. La majorité des visas refusés pour les Algériens provenait de France, qui a rejeté 93'151 demandes. L’Algérie enregistre ainsi le deuxième plus grand nombre de refus de visas pour la France, après la Turquie.

Voyage & Immigration ASL Airlines ouvre les réservations vers l'Algérie pour cette nouvelle période

Ces 5 pays ont refusé 166'260 visas Schengen aux Algériens en 2023

Après la France, c’est l’Espagne qui a refusé le plus grand nombre de visas Schengen en 2023 pour les Algériens, avec 41'993 refus, suivis par l’Italie avec 10'453 refus, de Malte avec 3528 refus et de la Belgique avec 3483 refus. Ces 5 pays membres de l’espace Schengen représentent à eux seuls 91,7 % de l’ensemble des 166'260 visas refusés aux Algériens en 2023.

Il faut dire que ce taux important de refus de demandes de visas Schengen pour les Algériens est devenu récurent ces dernières années. En 2022, les données statistiques du mécanisme Schengen montrent que l'Algérie a battu le record de refus de visas pour chaque pays de l'espace Schengen. En effet, en comparant les taux de refus du visa par rapport aux 3 autres pays de l'Afrique du Nord – le Maroc, la Tunisie et l'Égypte – on découvre que l'Algérie arrive en tête pour chaque pays européen.

Ces refus en masse des demandes de visas Schengen ne sont pas sans conséquences sur le portefeuille des Algériens. En 2023, les Algériens ont perdu 13,2 millions d’euros en frais de visas pour des demandes rejetées. En 2024, les dépenses des Algériens devraient augmenter de 12,5 %, car l'UE a décidé une hausse des frais de visa Schengen. Ces derniers sont, en effet, passés de 80 à 90 euros depuis le 11 juin 2024.


Vous aimez cet article ? Partagez !