La région de Lyon, en France, a vécu un horrible drame mercredi 25 décembre. Un jeune Algérien de 24 ans a été tué par des inconnus qui ont réussi à prendre la fuite. Selon des témoignages dans l'Hexagone, le jeune R. Z. a été mortellement poignardé dans l'un des quartiers de Lyon.

Selon les mêmes sources, le jeune homme est originaire de la wilaya de Khenchela, dans l'Est algérien. La population de cette région d'Algérie a perdu de nombreux membres dans différentes villes de France, mais particulièrement Marseille. Selon certaines sources, ce crime entre dans le cadre d'une guerre de gangs qui continue d'endeuiller des familles entières originaires de cette wilaya du pays.

L'Algérien assassiné lié à la guerre des gangs ?

Il faut dire que la guerre que se livrent deux familles originaires de Khenchela depuis quelques années n'a pas manqué de faire des dizaines de victimes. Ce sont deux familles qui s’entre-tuent pour le contrôle du trafic de drogue dans une grande partie de la ville de Marseille. Le jeune homme assassiné hier mercredi à Lyon, distante de Marseille d'un peu plus de 300 kilomètres, serait un membre de l'une de ces deux familles.

Pour rappel, le dernier crime de cette guerre des gangs date du 30 août dernier. Un jeune caïd de 29 ans, originaire d'Algérie, a trouvé la mort dans un hôtel, dans les Pennes-Mirabeau près de Marseille. Il était un membre de la même famille qui a enregistré six victimes depuis 2011 dans cette guerre visant à contrôler le trafic de drogue.

À lire aussi :  France : À bord d'une voiture volée, un Algérien s'engage sur l'autoroute pour fuir la PAF

Lire aussi : Algérie : Un lycéen poignarde mortellement son camarade