Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a nommé, ce samedi 28 décembre, le politologue Abdelaziz Djerad comme Premier ministre. Il a été chargé de constituer un nouveau gouvernement.

Né en 1954 à Khenchla, Abdelaziz Djerad a obtenu un baccalauréat en 1976. Il est diplômé de la faculté des sciences politiques d’Alger et Docteur d’état de l’université Paris X, Nanterre. Le nouveau Premier ministre algérien est professeur de relations internationales à la faculté des sciences politiques et à l’Ecole nationale d’administration. Il a également occupé le poste de secrétaire général à la présidence de la République à l'époque de l'ancien président Liamine Zeroual ainsi que conseiller diplomatique à l'époque d'Ali Kafi.

Abdelaziz Djerad est un nouveau visage à la tête d’un pays miné par une crise économique aiguë et agité par une contestation populaire inédite. Il a été chargé par Abdelmadjid Tebboune de constituer un nouveau gouvernement. Il succède ainsi à Sabri Boukadoum, ministre des Affaires étrangères qui a été nommé Premier ministre par intérim après la démission de Noureddine Bedoui le 19 décembre.

La mission du nouveau Premier ministre ne sera pas de tout repos, notamment avec la persistance du mouvement populaire, en cours depuis février dernier. Saura-t-il trouver une solution à cette crise ? Avec ses connaissances en sciences politiques et en relations internationales, il a les moyens intellectuels d'écouter le peuple et répondre à ses revendications. Mais aura-t-il les coudées franches pour agir librement dans ses négociations de sortie de crise ?

À lire aussi :  Propos de Pedro Sánchez à l'ONU : L'Espagne change-t-elle sa position par rapport au Sahara occidental ?