Un ressortissant algérien âgé de 55 ans a été arrêté dans l’après-midi de jeudi 9 janvier dans la commune de Talant en France. Il aurait agressé violemment sa femme sur la voie publique dans le quartier des Retisseys, rapporte ce samedi le quotidien français, Le Bien Public.

Selon le quotidien régional, les policiers de Tallant près de Dijon sont intervenus suite à un signalement pour des violences conjugales sur la voie publique à la rue des Retisseys. Le quinquagénaire aurait tabassé sa femme en public et devant les passants en tentant de la faire monter de force dans sa voiture. La victime aurait été griffée, frappée et tirée par les cheveux, selon sa déposition.

Arrivés sur le lieu de l’incident, les éléments de la police ont interpellé sur place le ressortissant algérien. Ce dernier a été placé en grade à vue. Lors de son interrogatoire, le mis en cause a nié les faits affirmant que les traces de griffes sur le visage de son épouse seraient « accidentelles ». L’accusé sera convoqué devant le délégué du procureur de la République en vue de sa comparution devant un tribunal pour violences conjugales sur la voie publique.

Un Algérien tente de se suicider à l’intérieur d’un commissariat

Le jeune Algérien qui se trouve en situation irrégulière en France, a tenté de se donner la mort à l’intérieur du commissariat de la place Suquet à Dijon, en avalant du verre et des lames de rasoir. Le sans-papier algérien avait été arrêté dans l’après-midi de lundi. Il aurait été interpellé par les policiers pour le vol de vêtements sportifs du magasin Intersport de Dijon-Chenôve.

Placé en garde à vue au commissariat de la place Suquet, le mis en cause s’est d’abord infligé des blessures au bras avec les bouts métalliques d’un vêtement. Il déclarera ensuite aux policiers qu’il aurait avalé des lames de rasoir.

Lire également : France : Un Algérien condamné à 18 ans de réclusion criminelle