La wilaya d’El Oued, dans le Sud-est de l’Algérie, a enregistré dans la nuit de samedi 18 à dimanche 19 janvier, un grave accident de la circulation qui a fait 12 morts et 46 blessés, dont 5 dans un état critique. L’hécatombe a eu lieu dans la commune de Still et a été causée par la collision entre deux bus de transport de voyageurs.

Selon les indications fournies par la protection civile d’El Oued, l’accident meurtrier a mis en scène deux bus de marque Higer. Le premier assurait la liaison entre Hassi Messaoud et Jijel alors que le second desservait Ouargla depuis Setif. Les éléments de la gendarmerie n’ont pas encore déterminé les circonstances de cet horrible accident.

Toujours selon les pompiers, les blessés ont été évacués vers l’hôpital de la localité d’El Meghaïer. Cependant, les cinq passagers grièvement touchés ont été réorientés vers l’hôpital du chef-lieu de wilaya, vu la gravité de leurs blessures.

Dans un premier bilan, la protection civile a annoncé le décès de dix passagers, mais ce bilan s’est alourdi après la mort de deux autres personnes. Et ce bilan reste provisoire dans la mesure où l’état de certains blessés inquiète au plus haut point le personnel médical de l’hôpital d’El Oued.

Les éléments de la gendarmerie qui se sont dépêchés sur les lieux de l’accident ont ouvert une enquête qui déterminera les circonstances exactes de ce drame. Une enquête qui tentera de faire la lumière sur l’accident et situer les responsabilités.

Ce drame rappelle un autre accident meurtrier qui a eu lieu en Kabylie le 20 décembre 2019. C’est un bus transportant des randonneurs qui avait dérapé à la sortie de la ville de Tizi Ouzou, alors qu’il se dirigeait vers Alger. L’accident avait fait sept morts parmi les randonneurs qui ont enregistré 35 blessés aussi.