Algérie : Cinq morts dans un nouvel accident de bus

Un nouvel accident meurtrier a impliqué un bus de transportant des voyageurs. L'hécatombe se poursuit sur les routes algériennes. En effet, après l'accident qui a tué 12 personnes à El Oued, la faucheuse a pris cinq nouvelles vies dans la soirée de samedi 25 janvier, selon des sources locales et la protection civile.

Selon la protection civile, l'accident a eu lieu à 22h22 samedi soir entre les localités de Boussaada et Aïn Lahdjel, dans la wilaya de Msila. L'autocar de marque Higer s'est renversé sur la Route nationale N°8 alors qu'il assurait la ligne Alger - Hassi Messaoud.

Les mêmes sources affirment également qu'en plus des cinq victimes décédées, le renversement du bus a causé des blessures à 35 voyageurs. Des blessures de divers degrés de gravité. Les éléments de la protection civile mobilisés en nombre ont aussitôt évacué les blessés vers les établissements de santé les plus proches. Et bien entendu, les dépouilles des personnes décédées ont donc été transférées vers la morgue

Faits-divers 27 harraga Algériens arrivent en Espagne à bord d'un bateau de pêche

Trop de bus impliqués dans des accidents

Comme cela se passe à chaque accident similaire, les services de sécurité ont ouvert une enquête pour faire la lumière sur les circonstances de ce nouveau carnage. Et éventuellement situer les responsabilités. Particulièrement sur la question de l'implication des bus de transport des voyageurs dans des accidents meurtriers.

Pour rappel, un carnage plus important a eu lieu dimanche 19 janvier dans la wilaya d'El Oued. Une collision entre deux autocars de marque Higer a fait 12 morts et plus de 40 blessés. Les bus impliqués dans cet accident assuraient en fait la ligne Jijel - Hassi Messaoud, pour le premier, et Setif - Ouargla, pour le second. Un mois auparavant, c'est un autre accident de bus qui a fait 7 morts et 35 blessés à Tizi Ouzou, en Kabylie. Les victimes revenaient d'une randonnée au Lac noir, situé dans le massif forestier de l'Akfadou, à Bejaïa.


Vous aimez cet article ? Partagez !