Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

Manifestation de l'acte 53 du Hirak en Algérie, avec deux pancartes

Les Algériennes et les Algériens s'apprêtent à entamer l'acte 53 de leur Révolution ou le Hirak, avec en ligne de mire la célébration du premier anniversaire de cette extraordinaire mobilisation populaire. Pour les manifestants, il s'agit de rappeler les principales revendications populaires, en l'occurrence le départ du système et l'instauration d'un Etat de droit, avec sa justice indépendante, sa presse libre et ses libertés respectées. Mais en plus de cela, le peuple algérien veut lancer un message aux tenants du pouvoir. Il veut en fait affirmer qu'après une année de mobilisation, la résistance est toujours de mise. Qu'il n'y aura pas d'usure.

18H18 : Dans la wilaya de Sidi Bel Abbes où les manifestants ont souvent été réprimés par la police, particulièrement depuis l'élection du 12 décembre 2019, les Hirakistes ont encore une fois battu le pavé pour réclamer un Etat de droit et une Algérie nouvelle.

17H55 : A Mostaganem, sur l'avenue Ould Aïssa Belkacem, les manifestants ont réitéré leur détermination à poursuivre la lutte, jusqu'à la chute du système.

17H12 : Oran veut finir la manifestation de l'an II du Hirak en extrême beauté. Les manifestants ont fait une halte autour des femmes du mouvement populaire. Les Hirakistes ont rendu hommage à leurs camarades femmes (voir la photo) en leur offrant des fleurs. Les photographes sont également honorés à l'issue de cette marche.

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

16H28 : Les habitants de Jijel ont eux aussi tenu à manifester en ce vendredi 53. Ils ont profité de leur marche pour dénoncer la presse soumise au pouvoir politique. Cette presse qui s'attaque au Hirak depuis plusieurs mois, de façon parfois directe, parfois sournoise.

15h17 : A Oran, la mobilisation populaire est devenue une question d'honneur. Depuis la répression sauvage qui s'est abattue sur les manifestants lors de la présidentielle du 12 décembre, les Oranais sortent chaque vendredi revendiquer la chute du système.

15H04 : Les Constantinois sont aussi nombreux à sortir manifester ce vendredi 53 du Hirak. Une occasion pour eux de rappeler que le chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune n'a pas de légitimité et de revendiquer un Etat civil et non militaire.

14H58 : Dans la wilaya de Annaba, les marcheurs dont un nombre important de femmes, scandent "Indépendance ! Indépendance !". C'est pour rappeler que si la terre a été libérée en 1962, le peuple n'a pas encore été libéré. C'est justement le rôle attribué au Hirak.

14H54 : A Batna, un énorme drapeau national accompagne les manifestants qui insistent, à travers leurs slogans, sur le caractère pacifique du Hirak.

14H51 : Les habitants de la wilaya de Blida, à quelques 50 kilomètres au sud d'Alger, ont tenu à marquer ce premier anniversaire du Hirak.

14H48 : Cette vidéo de Tebessa, à l'extrême est de l'Algérie, montre des manifestants scander des slogans rejetant le régime militaire et la justice du téléphone. "Le peuple veut la chute du système" scandent-ils aussi.

14H39 : Il n'y a pas d'âge pour manifester. Des jeunes et des moins jeunes. Des femmes et des hommes. Des enfants et des personnes âgées. Tout le monde est mobilisé pour marquer cette journée historique qui voit le Hirak entamer l'an II de l'Algérie en lutte.

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

14H28 : Une équipe de la chaîne Ennahar TV prise à partie par les manifestants à Alger. Les manifestants reprochent à ce média, sa proximité flagrante avec les tenants du pouvoir.

14H17 : Même topo dans la ville de Bouira, toujours en Kabylie. Forte mobilisation pour les mêmes objectifs déclamés à tue-tête depuis une année.

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

14H10 : A Tizi Ouzou, en Kabylie, la mobilisation est restée intacte. Des dizaines de milliers de personnes sont sorties manifester contre le pouvoir en place et marquer le premier anniversaire du Hirak.

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

13H56 : Des Algériens établis dans la capitale française Paris défilent en motos avec le drapeau national. Un clin d’œil à leurs compatriotes mobilisés en Algérie pour le premier anniversaire du mouvement populaire.

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

13H34 : Les Algériens de plusieurs wilayas célèbrent le premier anniversaire du Hirak. A travers des slogans scandés durant les marches ou sur des pancartes brandies un peu partout.

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

13H21 : A Bejaïa, les manifestants scandent des slogans réclamant la libération du policier du Hirak, Zahir Moulaoui, arrêté ce matin à Alger.

13H04 : Les manifestants scandent des slogans interpellant les policiers qui les répriment. Ils les invitent à travers des chants à rejoindre la Révolution, comme c'est le cas dans la vidéo qui suit.

12H56 : Des interpellations sont signalés ça et là dans la capitale. Le policier Zahir Moulaoui et l'avocate Yamina Alili aurait été interpellés par la police. Selon différentes sources, plusieurs autres arrestations ont eu lieu à Alger.

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

12H39 : De même qu'à la rue Maurice Audin où les manifestants réclament la libération des détenus politiques et d'opinion

12H37 : Même ambiance à la mythique Grande poste, à Alger

12H29 : Les manifestants rejettent la décision du chef de l'Etat, Abdelmadjid Tebboune, de décréter le 22 février journée nationale de "la fraternité et de l'union du peuple avec son armée pour la démocratie".

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

12H18 : La rue Didouche Mourad noire de monde, comme tous les vendredis depuis une année (Vidéo).

12H00 : A Alger, des dizaines de milliers de manifestants occupent déjà les rues avec le mot d'ordre principal de résistance. "Samidoun", peut-lire sur de nombreuses pancartes et banderoles brandies par les marcheurs de plusieurs quartiers de la capitale.

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

11H45 : Les manifestants ont investi la ville d'Oran bien avant l'heure du départ de la marche. Ils continuent à soutenir les détenus politiques et d'opinion, à l'instar de Karim Tabbou, comme on le voit sur le gilet de ce manifestant.

Direct - Algérie : Les marcheurs réitèrent leur détermination à poursuivre la lutte

Laisser un commentaire

Retour en haut
Partager via
Copier le lien