Le gouvernement a annoncé, hier vendredi  avoir mis en œuvre un ensemble de mesures, afin d’éviter la propagation du coronavirus en Algérie, après l’enregistrement d'un premier cas, mardi dernier.

En effet, le communiqué a rapporté que le Premier ministre a « instruit toutes les parties concernées de prendre toutes les mesures nécessaires conformément aux consignes de l’organisation mondiale de la santé (OMS) ». Des directives visant à garantir « la protection sanitaire » du peuple et éviter la propagation du virus dans le pays.

En effet, le communiqué a annoncé une série de mesures à suivre pour éviter la propagation du virus. Le gouvernement a insisté, dans un premier lieu, sur le renforcement du contrôle sanitaire au niveau des frontières et les points d’accès maritimes et aériens, ainsi que la prise en charge médicale de tous les cas provenant des pays où le virus s'est propagé.

En outre, l’Etat a procédé à la mise en place d’une cellule de surveillance, constituée de spécialistes du secteur médical, ainsi qu'à la mise à disposition d’un numéro vert (30-30) au niveau du ministère de la Santé, destiné à répondre aux questions et préoccupations du citoyen. Des services et hôpitaux de référence seront, également, réquisitionnés afin de prendre en charge les cas suspectés.

En ce qui concerne les produits pharmaceutiques, le gouvernement a mis l’accent sur la nécessité d’augmenter les stocks, surtout de prévention et de protection, comme les masques de protection. Des consignes seront, ainsi, données aux producteurs locaux pour augmenter leurs capacités de production, afin de pouvoir répondre à un éventuel besoin supplémentaire.

Dans le même angle, une stratégie claire de distribution sera mise en place pour garantir la disponibilité des moyens de protection et de prévention en cas de besoin. L’on note, aussi, qu’un système de contrôle, en coordination avec les services des douanes, du commerce et de la santé, sera mis en place pour éradiquer toute forme de spéculation concernant ces produits.

Le document souligne, aussi, que le gouvernent a chargé le ministère de la Santé de publier un communiqué quotidien sur l’évolution de la situation de l’épidémie en Algérie et interpelle les citoyennes et citoyens sur la nécessité de respecter les mesures de prévention recommandées par les spécialistes.