Un procureur a été retrouvé mort à son domicile dans la matinée de ce mercredi 11 mars 2020. Asphyxié au monoxyde de carbone, avec sa femme et sa fille, le procureur-adjoint du tribunal de Cherchell, dans la wilaya de Tipaza, a été tué par le gaz dégagé par son chauffe-bain, et ce, dans son logement de fonction, annonce la protection civile.

Dans un tweet publié ce mercredi, la protection civile a annoncé que "ses unités de la wilaya de Tipaza, à travers l'unité locale de Cherchell sont intervenues pour transférer les corps de trois personnes, un homme, sa femme et sa fille qui ont été empoisonnés suite à l’inhalation du gaz de monoxyde de carbone qui s’échappait du chauffage de sa salle de bain, dans son logement de fonction situé à la municipalité de Cherchell, dans la wilaya de Tipaza".

Les accidents liées aux asphyxies domestiques et autres accidents de ce genre ne cessent de s’accroître de jour en jour. Ils ne sont pas propres à cette localité située à quelques cent kilomètres à l'ouest d'Alger. En effet, rien que pour le début du mois de janvier 2020, vingt-deux personnes sont mortes asphyxiées par le monoxyde de carbone, signale la protection civile. Les pompiers indiquent aussi que 194 autres personnes ont pu être secourues par les éléments de ce corps d'intervention durant la même période.

L'intoxication au monoxyde de carbone est un danger permanent

Les services de la protection civile précisent que "l’intoxication au monoxyde de carbone présente un danger permanent lors de l’utilisation d’appareils de chauffage défectueux ou contrefait". Ils ajoutent que c'est particulièrement pendant "la saison hivernale que ces décès arrivent" précisant que c'est du essentiellement à  "des erreurs de prévention en matière de sécurité". En plus de "l’absence de ventilation, le mauvais montage, un défaut d’entretien et l’utilisation de certains appareils qui ne sont pas destinés au chauffage".

La protection civile met en ligne en cas de danger un numéro d'urgence 14 et le 1021 pour appeler ses services d'intervention. Dans ce cas, il faudra préciser, lors de l'appel, l'adresse exacte et la nature de l'accident aux fins d'assurer une prise en charge rapide à d'éventuelles victimes.

Lire aussi : Algérie : Cinq morts dans un nouvel accident de bus