Face à la pénurie des solutions hydroalcooliques et à la flambée de leurs prix, l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou a pris une louable initiative pour lutter contre la propagation du coronavirus. En effet, des enseignant et étudiants de l’université se sont lancés dans la production de cette solution pour la distribuer à titre gracieux, a annoncé le recteur Smaïl Daoudi, lundi 17 mars.

Ainsi, l’université compte reprendre sa place de locomotive dans la société dans ces moments difficiles que traverse le pays. Elle a décidé de mettre à contribution ses cadres pour remédier à la rupture de stock des solutions hydroalcooliques. Ce produit est, en effet, en rupture de stock vu la demande qui a explosé d’un seul coup et les capacités de production limitées des laboratoires.

Le recteur de l’UMMTO avait indiqué : « Nous avons décidé, en tant qu’enseignants universitaires, d’apporter une contribution scientifique, et un appel a été lancé aux collègues des facultés de chimie et de médecine et du service de pharmacie pour entamer la fabrication locale de produits désinfectants ».

Afin de pouvoir produire cette solution hydroalcoolique prisée et préconisée dans cette conjoncture marquée par la pandémie de coronavirus, une équipe de spécialistes a été mobilisée. Cette dernière est composée de médecins et de chimistes ainsi que d’ingénieurs de laboratoire. L’équipe a déjà produit pas moins de 300 flacons depuis le début de l’opération. Le recteur affirme : « Nous sommes en phase de lancement et d’ici demain (ce mardi) nous allons, avec la collaboration de tous, atteindre la vitesse de croisière et produire une quantité plus importante ». Ces flacons seront distribués gracieusement à la communauté universitaire en premier et ensuite aux autres citoyens, toujours à titre gracieux, affirme le responsable de l’université.

À lire aussi :  Royaume-Uni : Facilitation de l'expulsion des délinquants étrangers

La solidarité citoyenne s’organise

Face à la propagation inquiétante du coronavirus, la solidarité citoyenne commence à s’organiser pour limiter les dégâts causés par ce virus. En effet, plusieurs groupes ont émergé sur les réseaux sociaux avec le seul objectif d’apporter de l’aide aux citoyens dans le besoin. Parmi ces groupes de sensibilisation, d’information et de soutien, on retrouve le groupe récemment mis en place et nommé « Algérie Entraide citoyenne COVID-19. ». Ce dernier propose une plate-forme où seront récoltés les dons pour les besoins de chacune et de chacun, afin de faciliter l’échange. Ce groupe a aussi entrepris une récolte de fonds destinée aux SDF. Elle servira à l'achat de gants, gels désinfectants, bavettes.

L’administratrice du groupe a, par-ailleurs, fait appel aux enseignants (es) intéressés (es) de donner des cours de soutien en ligne, notamment pour les lycéennes et lycéens qui passeront leur Bac cette année.

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : Le bilan des contaminations s’alourdit