Le président français Emmanuel Macron a évoqué la possibilité de fermer les frontières de l’espace Schengen jusqu’au mois de septembre, lors d’une visioconférence avec les partenaires sociaux en France, vendredi 10 avril. Cette hypothèse serait mûrement réfléchie par les Etats membres, selon le chef de l’Etat français.

Emmanuel Macron envisage de mener l’opération sur deux niveaux : Maintenir des contrôles sur les frontières internes entre les pays membres de l'UE mais en les allégeant au fil des déconfinements progressifs, et verrouiller les frontières extérieures de l’espace Schengen. Le président français s’est dit craindre une possible deuxième vague du coronavirus en Europe. Il s’est, par ailleurs, préoccupé de la situation de la crise sanitaire en Afrique.

Les frontières à l’entrée de l’Union européenne (UE) et de l’espace Schengen sont fermées depuis la mi-mars. Les dirigeants européens avaient approuvé une proposition de la Commission européenne d’interdire les voyages « non essentiels » vers l’UE, pour une durée initiale de trente jours.

Les pays membres de l’espace Schengen vont se concerter durant cette semaine pour décider des détails de la prolongation de la fermeture des frontières extérieures. Pour le président Macron, le maintien de la fermeture des frontières de l’espace Schengen pourrait bien favoriser les pays membres, en ayant un impact positif sur la reprise économique après le Coronavirus.

À lire aussi :  Réduction du nombre visas pour les Algériens : Un député français s’insurge

Pour rappel, Emmanuel Macron avait annoncé le 16 mars dernier, sa décision de fermer les frontières de la France à tous les étrangers pendant 30 jours, parallèlement à la décision européenne. Cette nouvelle disposition annoncée devrait prolonger la fermeture jusqu’au mois de septembre.

Il faut dire que si elle se confirme, cette décision envisagée par le Président Macron impactera fortement les ressortissants algériens établis en France. Notamment ceux qui envisageaient de rentrer en Algérie durant la saison estivale.

Lire aussi : France : Prolongation de la durée des documents de séjour pour les étrangers