Le gouvernement français a décidé de prolonger la durée des titres de séjour pour l'ensemble des étrangers se trouvant sur le sol français, dont les Algériens. La mesure, qui a été annoncée vendredi 24 avril, intervient suite à la fermeture des services administratifs en raison de l’épidémie de coronavirus. Ainsi, la durée de validité des titres de séjour détenus par les ressortissants étrangers est exceptionnellement prolongée de 3 mois.

En effet le ministère de l’Intérieur a annoncé que l'ensemble des titres de séjour, récépissés et visas de long séjour sont prolongés de trois mois supplémentaires, à compter du 22 avril. " Compte tenu du contexte sanitaire, l’ensemble des titres de séjour, récépissés et visas de long séjour qui expirent entre le 16 mars et le 15 mai 2020, qui avaient déjà été prolongés de 3 mois, sont prolongés de 3 mois supplémentaires par ordonnance, soit une prolongation totale de 6 mois", a souligné le ministère dans un communiqué.

D'après la même source, cette mesure a pour objectif de limiter les déplacements, tout en sécurisant la présence des étrangers en situation régulière sur le territoire français. Elles concerne :

  • Les visas de long séjour
  • Les titres de séjour
  • Les autorisations provisoires de séjour
  • Les récépissés de demande de titre de séjour
  • Les attestations de demande d’asile.
À lire aussi :  Les Marocaines revendiquent le droit à l'avortement

Un soulagement pour les Algériens en France

Il faut noter que le renouvellement de ces documents était impossible aux Algériens au vu des mesures de confinement imposées en France. Le traitement des demandes de titres de séjour dans les préfectures étant suspendu. De nombreux étrangers s'étaient plaints de cette situation, sachant que ce sont ces documents qui leur permettent de travailler ou d'accéder aux droits sociaux en France. Cette décision du gouvernement français devrait donc les réjouir.

Pour rappel, la France avait déjà décidé, en mars dernier, le prolongement des séjours “courte durée” en faveur des Algériens. « Les personnes qui se trouvent actuellement en France sous couvert d’un visa de court séjour peuvent, dans des cas d’urgence justifiés, bénéficier d’une prolongation de visa de court séjour (dans la limite de 90 jours) ou d’une autorisation provisoire de séjour (d’une durée de 3 mois préconisée) », avait noté le Consulat général de France à Alger dans un communiqué. Avec ce nouveau rallongement d’un trimestre supplémentaire, les étrangers bénéficieront au total de six mois au total de renouvellement de leurs titres de séjour.

Lire également : Droit d’asile pour les Algériens : Reprise des enregistrements en Île-de-France