Le Ramadan de cette année en Algérie a commencé avec deux meurtres sordides. En effet, en  plus de l'assassinat d'un enfant de 5 ans par son propre frère dans la wilaya de Relizane, un autre meurtre a été signalé dans la wilaya d'Oum el Bouaghi, rapporte le quotidien francophone Le Soir d'Algérie.

Le drame s'est produit vendredi 24 avril, correspondant au premier jour du Ramadan. C'est la paisible localité de Ksar Sbihi, à une quarantaine de km du chef-lieu de wilaya d'Oum el Bouagui, à l'Est de l’Algérie, qui a été le théâtre de ce meurtre ayant coûté la vie à un jeune repris de justice.

Selon la même source, tout avait commencé lorsque la victime, R. S, s'était présentée avec son frère et de deux de ses amis, quelques heures avant la rupture du jeûne, au domicile d'un individu pour en découdre avec lui pour des raisons inconnues. Une bagarre éclata aussitôt. Dans le feu de l'action, R. S. asséna un coup de couteau à son adversaire, et celui-ci riposta en plantant le sien dans son thorax. Un coup fatal qui a provoqué la mort instantanée de R. S.

Deux crimes signalés le même jour en Algérie

Alertés, les éléments de la Protection civile sont intervenus immédiatement. Ils ont transporté la dépouille de la victime vers la morgue. Quant à l'auteur du crime, blessé à l'abdomen, il a été transporté en urgence vers l'EPH Ibn Sina de la ville, où il a été mis sous traitement intensif. De leur côté, les services de sécurité ont ouvert une enquête pour déterminer avec exactitude les causes qui ont conduit à ce crime au premier jour du mois sacré.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Rappelons que l'Algérie avait enregistré le même jour un épouvantable fratricide. Il s'est produit dans localité de Ammi Moussa, dans la wilaya de Relizane. Le tueur, un adolescent âgé de 18 ans, a poignardé mortellement son petit frère de 5 ans. 

Lire également : Algérie : Un cambrioleur assassine froidement un couple de personnes âgées