La localité de Ras El Aïoun, dans la wilaya de Batna, dans l'Est de l’Algérie, a encore été le théâtre d'un assassinat épouvantable. Deux individus ont mortellement poignardé un homme âgé de 30 ans. Le drame a eu lieu vendredi 24 avril, au premier jour du Ramadan, indique le journal arabophone Echorouk.

Selon la même source, le crime a eu lieu dans le quartier de Ras El Aïoun, suite à une bagarre qui s’est terminée par une effusion de sang. Les assassins ont porté plusieurs coups de poignard à la victime. Cette dernière a été trouvée morte, gisant dans son propre sang. Son corps a été transféré en urgence vers l’hôpital de la ville.

Après avoir commis leur crime, les suspects aurait pris la fuite vers une destination inconnue. Ils sont à l’heure actuelle activement recherchés par les services de sécurité. Ces derniers ont ouvert une enquête pour déterminer avec exactitude les circonstances de ce nouvel assassinat qui a endeuillé la localité de Batna.

Pour rappel, jeudi, un couple de personnes âgées a été lâchement assassiné à l’intérieur de son domicile conjugal, sis au quartier dit "Parc à Fourrages", dans la même wilaya. Le meurtrier, toujours en cavale, se serait introduit dans la maison du couple dans le but de la cambrioler. Surpris par le propriétaire, âgé de 86 ans, le mis en cause lui a asséné plusieurs coups de couteau. Le cambrioleur s’en est ensuite pris à l’épouse de celui-ci qui venait de rentrer. Les deux personnes âgées ont été retrouvées mortes, baignant dans une mare de sang.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Lire aussi : Algérie: Le Ramadan a commencé avec un crime à Oum el Bouaghi