Les membres du gouvernement algérien se sont réunis ce dimanche 3 mai, en conseil des ministres sous la présidence de chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune. Plusieurs décisions ont été prises à l’issue de cette visioconférence gouvernementale.

Les deux décisions phares de ce Conseil des ministres sont, l'augmentation du salaire national minimum (SNMG) de 2000 dinars pour le porter à 20.000 dinars et la suppression de l’IRG des revenus inférieur ou égal à 30000 DA. Ces deux mesures consistent en la revalorisation du salaire national minimum garanti et la suppression de l’impôt sur le revenu global pour les revenus faibles.

L’ordre du jour de ce conseil des ministres était essentiellement l’examen et l’adoption de l’avant-projet de loi de finances complémentaire pour l’exercice 2020, et des exposés relatifs à la réorganisation de l’année scolaire en cours, du système numérique d'encadrement et de suivi de l'approvisionnement du marché en produits de base, outre la relance du dispositif d’appui à l’emploi de jeunes.

Parmi les décisions importantes qui ont été prises lors de cette réunion : la suppression du système de déclaration contrôlée pour les professions  libérales et la constitution d’un Office de l'agriculture saharienne pour la mise en valeur de millions d'hectares de terres sahariennes afin de développer l'agriculture industrielle. Par ailleurs, plusieurs agences nationales verront également le jour comme l’agence nationale de l’aviation civile, l’agence nationale de la sécurité sanitaire, l’agence nationale de l’énergie et l’agence nationale de la création.

Abdelmadjid Tebboune a ordonné aussi la préparation à une tripartite : Syndicat, gouvernement, patronat, qui se tiendra dans les prochaines semaines.

Une commission pour décider du sort de l’année scolaire

Le Conseil des ministres a décidé de former une commission présidée par le Premier ministre. Elle sera chargée de formuler les propositions nécessaires pour finir l'année scolaire en cours. La décision définitive devant être prise dimanche prochain en Conseil des ministres.

"Le Conseil des ministres a décidé après un débat approfondi de former une commission présidée par le Premier ministre et composée des ministres de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et de la Formation et de l'enseignement professionnels, laquelle se chargera de formuler les propositions nécessaires pour finir l'année scolaire au mieux des intérêts des élèves et étudiants", lit-on dans le communiqué sanctionnant la réunion.

Le conseil des ministres a adopté des propositions émanant du ministère de l'Industrie et des mines relatives à la relance du secteur industriel. A la fin, le Président de la République a demandé la poursuite du débat autour de la LFC 2020 la semaine prochaine, afin de mieux enrichir l'avant-projet de loi.

Lire aussi : Algérie : Suppression de l’IRG pour les salaires inférieurs à 30 000 DA, SMIC augmenté