Mort mystérieuse d'un jeune Algérien dans une prison en Italie

Un prisonnier algérien est décédé dans des circonstances mystérieuses en Italie. Une autopsie est préconisée d'ailleurs pour déterminer les causes de ce décès enregistré lundi 4 mai au niveau du pénitencier Capua Vetere, à Caserte, au sud de l'Italie. C'est ce qu'a rapporté le journal local, Il Riformista mardi 5 mai. La même source indique qu'on soupçonne que la mort est due au coronavirus. 

Répondant au nom de Lamine H, la victime était âgée de 28 ans. « Cet Algérien, né en juin 1992, est décédé à la prison de Santa Maria Capua Vetere. L'autopsie établira les véritables causes du décès », a indiqué un garant italien des personnes privées de liberté, Samuele Ciambriello cité par le même journal. L'autopsie a été confiée à l'hôpital de Caserte.

Le prisonnier algérien qui était seul dans la cellule, n'est pas forcément décédé des suites du coronavirus. Cela d'autant que cette prison a connu récemment une mutinerie. Les détenus, rapporte la même source, se sont soulevés, en effet, suite à la décision prise par les responsables de cet établissement de suspendre les visites familiales. Une mesure qui entre dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.

Faits-divers Arrivée d'Algérie, elle finit SDF avec son fils en France

Les autorités pénitentiaires soupçonnées de maltraitance sur les détenus

Des accusations ont été portées contre les autorités pénitentiaires, soupçonnées d'avoir battu et maltraité les détenus après cette révolte.  Des mutineries ont été enregistrées en mars 2020 dans près de 30 prisons italiennes. Celles-ci ont provoqué la mort d’au moins dix prisonniers.

A vrai dire, pratiquement l'ensemble des décès enregistrés suite à ce soulèvement restent mystérieuses. La plupart de ces détenus décédés ont été en effet retrouvés "sans vie dans leurs cellules". Le gouvernement de l'Italie a suggéré alors que les décès "pourraient avoir été causés par la prise imprudente de médicaments dérobés lors du soulèvement d'hier à l'infirmerie".

Lire aussi : France : Un détenu algérien soudoie une gardienne de prison


Vous aimez cet article ? Partagez !