La revue de l'Armée nationale populaire (ANP), El Djeïch a publié un article-commentaire dans lequel il est proféré de graves accusations contre des "journalistes" que l'auteur qualifie de mercenaires et de pseudo-journalistes, assoiffés de célébrité et d'argent. L'article cible des "journalistes" installés à l'étranger.

Avec des mots très durs, l'article d'El Djeïch s'attaquent à ces voix hostiles qui ont investi les réseaux sociaux. Ils « ne sont en réalité qu’une cohorte de mercenaires ayant quitté le pays volontairement ou pour fuir des jugements prononcés à leur encontre, implorant les capitales occidentales, leur demandant, tout en pleurs, l’asile politique et la protection », assène la revue de l'Armée algérienne.

Les accusations vont jusqu'à la trahison et au complot. Pour l'auteur de l'article de la revue El Djeïch, « les réseaux sociaux sont devenus aujourd’hui un foyer pour beaucoup de traîtres et quelques ignorants qui déforment les faits, créent des mensonges, fabriquent des scénarios et s’attaquent, sans aucune raison, à toute initiative et aux bonnes attentions émises par notre État ».

La revue évoque la diffusion des rumeurs sur certains généraux de l'Armée

El Djeïch évoque même la diffusion des informations faisant état de l'arrestation, du limogeage, la nomination et même la mort de certains généraux de l'armée. Qualifiées de rumeurs, ces informations entrent dans le cadre d'une < campagne programmée avec des rôles distribués, chacun crache son venin selon les injonctions et les directives et d’une façon abjecte sans la moindre considération pour la morale et les valeurs humaines », estime encore la revue de l'Armée.

« Ils ont utilisé tous les moyens possibles et interdits, à savoir le régionalisme, le racisme et l’idéologie, voire même la falsification de l’Histoire, pour atteindre leurs objectifs et réaliser leurs desseins, si ce n’est la vigilance du peuple qui a mis en échec toutes les manœuvres, les complots et les manigances », accuse par ailleurs l'auteur du commentaire.

Lire aussi : Algérie : Des journalistes impliqués dans des affaires de chantage