Les autorités algériennes ont décidé, ce mardi 12 mai, de prolonger de 15 jours la mesure de confinement mise en place pour freiner la propagation de l’épidémie de Covid-19. En effet, le gouvernement algérien maintient cette disposition jusqu’au 30 mai prochain. Ainsi, le confinement partiel restera de mise pour l’ensemble des wilayas algériennes.

Le confinement va encore durer en Algérie. En effet, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a annoncé que le gouvernement a décidé de reconduire le couvre-feu sanitaire ainsi que l’ensemble des mesures préventives imposés en Algérie pour une durée supplémentaire de 15 jours, à compter du 15 mai en cours. Soit du 15 au 30 mai. Dans une déclaration faite sur les ondes de Radio Oran régionale, M. Djerad a indiqué avoir pris cette décision après son approbation par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

En visite de travail à la wilaya d'Oran, accompagné d'une délégation ministérielle, le Premier ministre a inspecté certaines structures de santé. En plus de l'annonce du prolongement du confinement, M. Djerad a déclaré que l'Algérie devrait tirer des leçons d'expériences antérieures. "Si nous voulons réformer le système de santé et l'éducation, nous devons nous appuyer sur le facteur humain et les compétences nationales", a-t-il ajouté. Et de souligner que tous les Algériens devraient travailler ensemble pour sortir de cette crise.

À lire aussi :  France : Voici les meilleures villes étudiantes 2022

Les Algériens doivent encore attendre pour sortir du confinement

Il faut dire que cette mesure était prévisible dans la mesure où le coronavirus est toujours présent en Algérie. La pandémie continue, en effet, de faire des victimes. L’allègement du confinement avait d’ailleurs suscité beaucoup de critiques de la part de spécialistes de la santé.

Pour rappel, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, avait souligné, lundi 11 mai, que le confinement sera levé en Algérie si et seulement si le nombre des contaminations baisse.