Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a opéré de nouveaux remaniements au sein de l'armée algérienne. Cette fois-ci, c'est la direction de la justice militaire qui a connu un changement à sa tête, lit-on dans le dernier numéro du Journal officiel.

En effet, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a signé un décret présidentiel le 10 mai dans lequel "il est mis fin, à compter du 3 mai, aux fonctions de directeur de la justice militaire au ministère de la Défense nationale, exercées par le général-major Ammar Boussisse", lit-on dans le Journal officiel publié ce jeudi 14 mai.

En outre, le même décret annonce que le "colonel Achour Bouguerra est nommé directeur de la justice militaire au ministère de la Défense nationale, à compter du 4 mai 2020". Le colonel Bouguerra remplace ainsi le général Boussisse qui occupait ce poste depuis le 16 juillet 2017.

Tebboune opère de nombreux remaniements au sein de la justice algérienne

Par ailleurs, le numéro 29 du Journal officiel en Algérie annonce la fin de la mission du "directeur des affaires pénales et des grâces au ministère de la Justice, exercées par M. Mohamed Bouchiouane, appelé à réintégrer son grade d’origine". La présidence a aussi mis fin aux fonctions des magistrats Ali Bouaâli, Lakhder Zennani, Omar Ghenam, Foued Amira, Salim Maatougui, Ali Moussedak, Amel Farida Zaâter. Tandis que Djemoui Teggar a été admis à la retraite.

À lire aussi :  Propos de Pedro Sánchez à l'ONU : L'Espagne change-t-elle sa position par rapport au Sahara occidental ?

Il faut souligner que le chef de l’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune, a effectué de nombreux remaniements au sein du MDN depuis son investiture, en décembre 2019. Le mois dernier, il avait notamment nommé le général Belkacem Laribi à la tête de la direction générale de la Sécurité et de la Protection présidentielle (DGSPP), en remplacement du général Habchi Nacer. Il avait aussi nommé le général-major Mohamed Bouzit dans ses nouvelles fonctions de directeur général de la documentation et de la sécurité extérieure (DDSE) et le général Abdelghani Rachedi comme directeur général de la sécurité intérieure (DGSI).

Lire également : Tebboune limite le pouvoir de signature du secrétaire général du MDN