Une rixe a tourné au drame, mercredi 13 mai, à Bordj Bou Arreridj. Un homme a tué son neveu suite à un différend autour d'un lot de terrain. Le meurtrier a usé de son fusil de chasse pour commettre son forfait, indiquent des sources locales. Il a ouvert le feu sur la victime, un trentenaire, qui a trouvé la mort sur coup. 

La localité de Boumarouan, commune d'El Aïch, dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, à l'est de l’Algérie, a été secouée mercredi 13 mai par un terrible drame familial. Un père de famille s'est saisi de son fusil de chasse pour tirer à bout portant sur son propre neveu, âgé de 30 ans. Celui-ci est mort aussitôt après avoir reçu une balle. Son assaillant s'est retranché dans une forêt d'à côté. Mais, il a été très vite retrouvé pas les éléments de gendarmerie nationale qui ont investi les lieux et enclenché une vaste opération de recherches.

Troisième drame du même genre en 10 jours

Le meurtrier n'est pas passé aux aveux, mais, selon des sources concordante, les raisons du crime sont un vieux différend autour d'une parcelle de terrain issue de l'héritage familial.

Le drame, qui a jeté l'émoi sur toute la région, rappelle deux actes semblables commis le 3 mai dernier, l'un dans la wilaya de Tlemcen et l'autre à Médéa. En effet, un père de famille a assassiné sa propre femme à l'aide de son fusil de chasse, à Tlemcen. Il a également blessé gravement son fils avant de se suicider. A Médéa, un homme a tiré sur un étudiant le tuant sur le coup.

À lire aussi :  Démantèlement à Béjaïa d'un réseau de faux visas dirigé par une femme

Lire aussi : Algérie : Un individu percute volontairement un jeune de 23 ans et le tue